Olivier Galipeau a profité de la rencontre de vendredi pour devenir le joueur ayant le plus de matchs disputés en carrière en séries dans la LHJMQ avec 82. Et malgré les apparences, il n’y a pas eu de but sur cette séquence.

Un record et une victoire pour Galipeau

Olivier Galipeau a souligné un nouveau record de la LHJMQ avec une victoire du Titan d’Acadie-Bathurst 5-3, vendredi soir sur l’Armada, à Blainville-Boisbriand.

Le Titan, qui a du même coup pris les devants 3-2 dans la série finale, aura l’occasion de mettre la main sur la coupe du Président devant ses partisans, dimanche. Galipeau a profité de la rencontre de vendredi pour devenir le joueur ayant le plus de matchs disputés en carrière en séries avec 82. L’ancien défenseur et capitaine des Saguenéens a du même coup devancé le gardien Philippe Cadorette, qui avait établi la marque en 2016 avec les Cataractes de Shawinigan. 

Pour la rencontre, Noah Dobson a inscrit le but vainqueur en troisième période. L’espoir au prochain repêchage de la LNH a décoché un tir de la pointe qui a changé de trajectoire devant le filet pour déjouer le gardien de l’Armada Émile Samson. Michal Ivan et Samuel L’Italien ont tous les deux amassé un but et une mention d’aide pour le Titan, qui tente de remporter un premier championnat de la LHJMQ depuis son arrivée à Bathurst lors de la saison 1998-99. Ethan Crossman et Jeffrey Truchon-Viel, dans un filet désert, ont aussi enfilé l’aiguille. Joël Teasdale, Alexander Katerinakis et Charles-Antoine Giguère ont répliqué pour l’Armada, qui n’est qu’à une défaite de s’incliner pour une deuxième année de suite en finale du circuit Courteau.

Le gardien du Titan Evan Fitzpatrick a réalisé quelques bijoux pendant la partie, dont un arrêt spectaculaire aux dépens de Thomas Éthier, alors que l’Armada souhaitait niveler le pointage à 4-4 en fin de troisième période. Fitzpatrick a conclu la rencontre avec 33 arrêts.