Le responsable du programme, Simon Gaudreault.

Un premier tournoi à Roberval

À leur première année d’existence au sein des circuits scolaires, les Aigles de la Cité étudiante de Roberval accueilleront de la visite, du 6 au 9 décembre, à l’occasion d’un tournoi regroupant 16 équipes de calibre cadet et juvénile division 2.

« Ce sont de nouvelles ligues. Il n’y avait pas nécessairement de tournois pour ces équipes-là au départ », laisse savoir le responsable du programme, Simon Gaudreault. Devant la situation, les dirigeants de l’équipe robervaloise ont levé la main. Après s’être assurés de pouvoir compter sur les heures de glace au Centre Benoît-Lévesque, ils ont ensuite demandé l’autorisation à Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui a donné le feu vert au reste du processus. Pour cette première édition, dix équipes dans le cadet et six autres dans le juvénile tenteront de mettre la main sur les grands honneurs dans un calendrier de 35 parties.

« Tout était à créer, les premières bannières, les trophées, les cadeaux pour les joueurs du match », indique Simon Gaudreault, précisant qu’en même temps, un autre tournoi aura lieu à Boucherville, si bien que toutes les équipes seront en action durant cette fin de semaine.

« À Roberval, le hockey est en train de renaître tranquillement. D’organiser un tel tournoi, c’est bon pour l’école, pour la ville, pour tout le monde », fait valoir le responsable, qui pourra compter sur une équipe de bénévoles pour assurer le bon déroulement de l’événement.

« Le fait d’avoir deux équipes de l’école au sein du tournoi, ça fait du monde qui met la main à la pâte. On a également des professeurs qui vont venir donner un coup de main », explique Simon Gaudreault. C’est vraiment une belle plateforme pour mettre la Commission scolaire des Pays-des-Bleuets et notre école en vitrine au niveau de la province. Dès la première année, c’est intéressant de pouvoir présenter un tel tournoi et on souhaite qu’il y ait une suite pour les prochaines années, de laisser une trace. »

Cadet

Dans le cadet, les dix équipes feront partie du même groupe et seront assurées de disputer trois matchs. Les six meilleures passeront à la ronde éliminatoire pour l’obtention de la coupe Uniprix. Dans le juvénile, les six équipes seront séparées en deux groupes de trois avec une participation assurée à la ronde quart de finale.

« On est chanceux parce que dans les inscriptions, c’est très diversifié parmi les trois sections. Ça va nous permettre d’affronter des équipes qu’on ne voit pas normalement parce qu’en saison, on affronte seulement les clubs de notre section », mentionne Simon Gaudreault, annonçant être en attente d’un commanditaire pour le trophée dans le juvénile. Le responsable souligne toutefois que la Fromagerie Perron est un partenaire majeur de l’événement.

En fin de semaine, Simon Gaudreault se trouve en Montérégie avec sa formation benjamin division 1 pour un tournoi obligatoire à Cowansville et Farnham. « C’est le même principe que le Challenge midget AAA », explique-t-il, en lien avec le tournoi qui se déroulera à Saguenay dans deux semaines. La formation robervaloise, qui a été passablement éprouvée par les blessures, montre un dossier de trois victoires, cinq revers et six nulles.