Michel Tremblay (conseiller municipal), Fabien Hovington (Zone portuaire de Saguenay), Guy Savard (Transport spécialisé Savard), Carl Patry (Service de personnel Saguenay), à l’arrière, ainsi qu’à l’avant Jean-Philippe Tremblay (HGrégoire), Michel Mallette (organisateur) et Yannick Tremblay (Centrem) ont annoncé la troisième édition du Snocross Saguenay.

Un nouveau site pour la 3e édition

Pour sa 3e édition, les 24 et 25 février, le Snocross Saguenay déménage de la Zone portuaire à la zone ferroviaire située juste en face de l’autogare Racine, en plus de faire partie de la programmation officielle des Hivernades de Saguenay.

Les principaux acteurs ont annoncé les deux grandes nouveautés, mercredi après-midi, heureux d’offrir une édition bonifiée sur un site qui va offrir plus d’espace aux spectateurs et aux participants.

« On veut dynamiser l’événement et je pense que ça va être un rendez-vous pour les amateurs de sports motorisés », a dévoilé l’organisateur, Michel Mallette, ajoutant que c’est le circuit SCMX qui a fait la demande de construire la piste sur un nouveau site. Celui de la Zone portuaire de Chicoutimi offrait certaines limitations aux coureurs et organisateurs.

La piste n’était pas assez large et il fallait la rendre conforme et sécuritaire, a poursuivi M. Mallette. On a rencontré la Ville à l’automne et elle nous a offert un nouveau site tout à fait exceptionnel. Notre objectif était de conserver l’événement au centre-ville pour créer un événement accessible à toute la population. »

Selon Michel Mallette, la nouvelle piste sera 20 pour cent plus longue, tout en étant plus large. L’organisateur a expliqué qu’il était plus facile de créer un parcours sur un site plus vaste. Les virages seront moins serrés, ce qui permettra aux coureurs d’exploiter leur talent au maximum.

L’organisation s’attend d’accueillir une centaine de participants. Ils batailleront pour un total de 10 500 $ en bourses. L’an dernier, on avait estimé la foule entre 6000 et 10 000 spectateurs. En raison des nouveautés de cette année, Michel Mallette voit grand. Il espère frôler le cap des 15 000 visiteurs.

«C’est un outil pour faire connaître un sport exceptionnel à la population, a soutenu M. Mallette. L’or blanc fait partie de notre culture et c’est une belle occasion de faire reconnaître le talent de nos pilotes. C’est toujours impressionnant, que ce soit pour ceux qui n’ont jamais assisté au Snocross ou encore ceux qui viennent ici depuis les débuts de l’événement. »

Lancement des Hivernades
Le Snocross Saguenay marquera le lancement de la 15e édition des Hivernades. Directeur général de la Société de gestion de la Zone portuaire Fabien Hovington croit que l’événement cadre parfaitement dans les activités des Hivernades.

« On voulait bonifier la programmation et on croit avoir réussi en intégrant le Snocross Saguenay dans nos activités », a fait savoir M. Hovington. Il a ajouté que la Ville, par l’entremise du président de l’arrondissement Chicoutimi, Michel Tremblay, s’était montrée collaboratrice dans le déménagement du site.