Le Boomerang du Cégep André-Laurendeau a trompé trois fois la vigilance de Simon Boudreault-Belzile en route vers un gain de 3 à 1.

Un match ultime sera nécessaire

Les Jeannois du Collège d'Alma auront besoin d'un match ultime s'ils veulent venir à bout du Boomerang du Cégep André-Laurendeau et atteindre la demi-finale de la Ligue de hockey collégial AAA. Malgré qu'ils aient bombardé le filet de Liam Soulière de 37 lancers, les Jeannois se sont vu infliger un premier revers en série au compte de 3 à 1 au centre Mario-Tremblay d'Alma.
Michael Green a fait mal aux locaux au premier vingt en s'inscrivant rapidement à la marque pour les visiteurs après moins de quatre minutes de jeu. Ce même Green a ensuite doublé l'avance des siens avant la fin de l'engagement avec un but en avantage numérique.
Si les Jeannois ont retraité au vestiaire avant un déficit de deux buts, le tableau des lancers jouait pourtant largement en leur faveur. «Nos adversaires ont été opportunistes, ils ont marqué un gros but tôt dans le match. Ensuite nous avons écopé d'une pénalité et ils en ont profité. Nous ne sommes pas déçus de notre match. Nous avons eu de bonnes chances et nous avons créé de belles choses. Nous avons bien sûr des petits détails à corriger comme faire un peu plus attention à la discipline, mais on montre qu'on peut jouer contre les meilleurs et on en tire du positif», évaluait Pascal Hudon après la rencontre. 
Darcy Malowany du Boomerang a assommé les Jeannois lors de la période médiane en propulsant son équipe en avant de trois buts.
Alma a réduit l'écart en troisième période grâce à un but de Simon-David Fortin, mais le Boomerang et son gardien Liam Soulière ont fermé la porte à tout retour éventuel des hommes de Pascal Hudon. Malgré trois avantages numériques au troisième vingt, les Jeannois n'ont pu trouver le fond du filet avec un homme en plus et ont dû s'avouer vaincu contre la meilleure équipe en saison régulière.
La défaite ne signifie cependant pas la fin du parcours des Jeannois qui pourront se reprendre dès 14 h dimanche au domicile du Boomerang dans le troisième et ultime match. Rappelons que les troupiers d'Hudon sont invaincus lors des présentes séries sur la route.
Samedi dernier, les Jeannois avaient pris la mesure du Cégep André-Laurendeau au compte de 3 à 1 sur leur patinoire. «Nous n'avons aucun complexe. Nous avons prouvé que nous pouvons compétitionner et nous avons eu deux beaux matchs contre le Boomerang. On peut être satisfait jusqu'à présent et la pression n'est pas de notre côté dans le match ultime», conclut le pilote de la troupe jeannoise, confiant.