L’organisation de la Traversée internationale du lac Saint-Jean a reçu ce trophée pour l’intronisation de l’événement à titre de bâtisseur au Temple de la renommée de la natation du Québec.

Un grand honneur pour la Traversée

L’organisation de la Traversée internationale du lac Saint-Jean a été honorée par la Fédération de natation du Québec (FNQ), en fin de semaine dernière. L’événement de nage en eau libre a été intronisé au Temple de la renommée de la natation québécoise à titre de bâtisseur lors du Gala méritas 2018.

Quelques membres du comité organisateur étaient sur place pour recevoir le prix, dont la présidente Kim Privé, le directeur général Jimmy Bonneau, la responsable à la programmation des spectacles Jessica Tremblay ainsi qu’Olivier Lévesque. C’est la première fois que ce genre d’honneur est remis à une organisation.

«Épreuve de nage en eau libre de 32 km entre Péribonka et Roberval, la Traversée internationale du lac St-Jean est devenue avec les années un marathon culte qui a été présenté en 2018 pour la 64e année consécutive, ce qui en fait l’un des événements sportifs les plus durables en Amérique du Nord et dans le monde , peut-on lire sur le communiqué émis jeudi par la FNQ. Adoptant une optique principale de développement, la Traversée figure au niveau mondial comme un modèle sur le plan de l’organisation de compétition. Année après année, athlètes, entraîneurs et membres du public louangent l’événement par rapport à la qualité de l’encadrement et du support offerts aux athlètes. Vitrine mettant en vedette le Québec à l’international, la Traversée aura attiré les yeux du globe à de multiples reprises.»

En plus de la mythique traversée du lac Sain-Jean le samedi, l’événement présente le 10 km FINA depuis 2007, ce qui est l’une des épreuves de la Coupe du monde des marathons en eau libre

«Voir la Traversée être intronisée au Temple de la renommée de la FNQ, c’est wow, on ne s’en attendait pas du tout et on a été vraiment surpris, a partagé Kim Privé lors de la remise du prix pendant le gala. Nous partageons cet honneur avec les milliers de bénévoles au cours des 64 dernières années. Sans eux, il n’y a pas de Traversée.»