La première édition du tournoi de hockey scolaire cadet et juvénile division 2 des Aigles de la Cité étudiante de Roberval a été couronnée de succès. Dans le volet juvénile, le Bleu et Or de l’école polyvalente Arvida (photo) a remporté la finale aux dépens du club hôte du tournoi.

Un franc succès pour le tournoi scolaire de Roberval

À défaut des bannières des champions, les Aigles de la Cité étudiante de Roberval ont remporté un franc succès, en fin de semaine, avec l’organisation d’un premier tournoi scolaire cadet et juvénile, division 2 au Centre sportif Benoît Lévesque. Coordonnateur du programme de hockey à Roberval, Simon Gaudreault a confirmé la tenue d’une deuxième édition appelée à prendre de l’expansion l’an prochain.

Le tournoi scolaire a accueilli 10 équipes dans le volet cadet et six en juvénile. De ce nombre, une dizaine provenait de l’extérieur. Dans les deux volets, la région a fait fort belle figure. En cadet, c’est le Phénix du Collège Esther-Blondin qui est reparti avec la bannière des champions après avoir signé une victoire de 4-2 en finale contre le Bleu et Or de l’École polyvalente Arvida. Après avoir connu un parcours parfait en ronde préliminaire, les Aigles ont perdu en demi-finale, justement contre le Phénix. « On avait terminé premier et on avait eu un laissez-passer pour les demi-finales, mais nous avons affronté une très bonne équipe », note Simon Gaudreault, qui a aussi agi comme adjoint pour les deux formations des Aigles.

Chez les juvéniles, les six équipes qui se sont retrouvées en rondes éliminatoires ont été réparties dans deux sections. La première position de chaque section passait directement en demi-finale, tandis que les positions 2 et 3 se croisaient en quarts de finale. En demi-finale, Roberval a eu le meilleur contre Thetford Mines tandis que le Bleu et Or d’Arvida a remporté l’autre demi-finale aux dépens du Séminaire Saint-François. La finale était donc à saveur régionale et c’est le Bleu et Or qui est reparti avec la bannière et le trophée des vainqueurs grâce à un gain de 4-0.

Que du positif

Simon Gaudreault a tracé un bilan très positif de cette première édition. « La population a répondu à l’invitation et les équipes qui ont participé au tournoi étaient vraiment très satisfaites de l’accueil reçu. Grâce à nos commanditaires comme Uniprix et la Fromagerie Perron, on a pu offrir ce genre d’événement. C’est l’fun d’avoir un tel appui du milieu et on pense pouvoir prendre de l’expansion l’an prochain. On n’a pas vraiment eu de commentaires négatifs et on a déjà des inscriptions pour l’an prochain. On est vraiment contents », résume Gaudreault qui a pu compter sur l’appui et le dévouement d’une dizaine de bénévoles recrutés au sein de la Cité étudiante de Roberval.

Il a d’ailleurs salué le travail d’Hugo Maltais comme registraire. « Il a déjà géré plusieurs tournois par le passé et il a fait tout un job ! Je lui lève mon chapeau ! »

Enfin, les retombées de cette première édition valent leur pesant d’or. « L’école et la municipalité ont obtenu une belle visibilité à l’échelle provinciale et ç’a permis de faire rouler l’économie. Ç’a fait longtemps qu’on entend dire qu’il ne se passe par grand-chose à l’aréna de Roberval, mais on est en train de faire renaître ça avec le hockey scolaire tout en créant un sentiment d’appartenance. C’est ce qui est l’fun », a-t-il conclu.