Un deuxième cas positif à la COVID-19 a été confirmé, lundi, chez les Élites midget AAA de Jonquière, mais ce dernier était un peu prévisible puisqu’il résidait au même endroit que le premier. Tous les joueurs sont présentement en quarantaine.
Un deuxième cas positif à la COVID-19 a été confirmé, lundi, chez les Élites midget AAA de Jonquière, mais ce dernier était un peu prévisible puisqu’il résidait au même endroit que le premier. Tous les joueurs sont présentement en quarantaine.

Un deuxième cas de COVID-19 chez les Élites midget AAA

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Un deuxième joueur des Élites midget AAA de Jonquière a reçu un test positif à la COVID-19, lundi, mais c’était un peu prévisible puisqu’en plus d’être coéquipiers et de se côtoyer en classe, le deuxième cas réside au même domicile que le premier. Les chances étaient donc grandes pour qu’il soit effectivement positif.

« C’est un jeune qui avait passé un test vendredi et qui demeurait au même endroit que le premier. Il était donc plus à risque d’être déclaré positif », confirme Simon Tremblay, directeur général des Élites.

Et comme il était dans l’entourage immédiat du premier cas, il a été testé vendredi. C’est pourquoi il a reçu son résultat de test plus rapidement. « D’autres joueurs qui présentaient des symptômes sont allés passer un test en fin de semaine, mais la majorité des joueurs va passer demain (mardi) et les résultats devraient suivre dans le courant de la semaine », a indiqué le DG. Ce dernier est en contact direct avec la Santé publique quant aux processus et mesures à suivre et c’est cette dernière qui établit les rendez-vous pour le dépistage.

Isolés jusqu’au 1er octobre

D’autre part, ce sont maintenant les 20 joueurs de l’équipe qui sont en isolement. Lundi, un dernier joueur s’est ajouté aux 19 autres déjà en quarantaine depuis vendredi. Le 20e joueur a été en contact avec le second cas diagnostiqué plus de 15 minutes et à moins de deux mètres la semaine dernière.

Tous les joueurs sont en isolement jusqu’au 1er octobre et non jusqu’au 5 comme il est indiqué dans le communiqué de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

« À partir du 2 octobre, on pourrait reprendre nos activités », assure Simon Tremblay. Après discussions avec la Santé publique, les 14 jours d’isolement ont commencé vendredi dernier, d’où la date du 2.

Les joueurs profitent d’un suivi quotidien, tant par la Santé publique que par l’organisation via leur entraîneur, Arnaud Dubé. « La Santé publique les appelle tous les jours pour savoir s’il y a une évolution par rapport aux symptômes. Les jeunes sont honnêtes et leur disent ce qu’il en est. Certains sont plus symptomatiques que d’autres et ils disent la vérité (sur leur condition). Ils font leur devoir de citoyen », ajoute Simon Tremblay.

Soutien scolaire

Le nombre de cas positifs est donc de quatre à l’École polyvalente Arvida, dont deux joueurs des Élites en sport-études et un autre du programme régulier. La direction générale du Centre de services scolaire De La Jonquière et la direction de l’École polyvalente Arvida ont fait parvenir des lettres d’information aux parents des jeunes de la classe où des cas ont été déclarés.

On précise qu’une nouvelle enquête épidémiologique aura lieu et les personnes devant être isolées ou dépistées seront contactées prochainement par les autorités de la Santé publique. Celle-ci demande d’ailleurs aux parents d’attendre de recevoir ses consignes avant de faire toute démarche (tests).

« L’école demeure ouverte et continue d’appliquer toutes les mesures nécessaires pour éviter une nouvelle propagation. Une opération de rehaussement des mesures sanitaires a été mise en place à la suite de l’annonce du 1er cas déclaré. Ainsi, l’équipe d’urgence effectue quotidiennement une désinfection en profondeur. Cette opération étant répétée chaque soir, l’environnement est donc sans danger », précise-t-on dans la missive dont Le Quotidien a eu copie.

Des mesures ont également été mises en place pour permettre aux jeunes en isolement de suivre des cours en ligne. Il est même possible d’obtenir un prêt d’équipement au besoin. Un service de soutien psychosocial est également offert pour les jeunes de l’École polyvalente Arvida qui en ressentent le besoin. Un suivi sera effectué par la suite par une ou un professionnel attitré.

Ligue perturbée

Dans la Ligue de hockey midget AAA, le calendrier de matchs est plutôt perturbé puisque les équipes du circuit ne peuvent disputer de parties s’il y a un cas détecté dans leur école.

Vendredi soir dernier, cinq des sept matchs à l’affiche au calendrier présaison ont été annulés à quelques heures d’avis en raison de la pandémie.

Outre le cas d’un joueur testé positif à Jonquière, quatre autres formations du circuit Lévesque ont été aux prises avec un cas détecté dans leur milieu scolaire. Il s’agit du Blizzard du Séminaire Saint-François, des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, des Chevaliers de Lévis et du Rousseau Royal de Laval-Montréal.

Selon le protocole édicté par le gouvernement, dès qu’un cas est positif dans un établissement scolaire d’une des équipes, toutes les activités entre deux écoles différentes sont interdites. Les matchs sont annulés et ne pourront reprendre avant une période de quarantaine de 14 jours. Par contre, les entraînements peuvent se poursuivre chez le Blizzard, les Riverains, les Chevaliers et le Rousseau Royal.