­La 4e édition du festival de bateaux-dragons Saguenay se déroulera les 15 et 16 juin, au parc de la Rivière-aux-Sables.

Un défi à la fois participatif et festif

La rivière aux Sables regorgera d’embarcations de toutes sortes, mais aussi d’activités gratuites, les 15 et 16 juin prochains, à l’occasion de la 4e mouture du festival de bateaux-dragons Saguenay. À la fois une participation record et une programmation rehaussée bonifient l’événement jonquiérois qui a aussi une portée caritative importante, sans négliger la consolidation d’équipes qu’il a l’habitude de générer.

C’est ce vendredi en soirée, dès 16 h 30, que les pagayeurs recevront une formation et s’exerceront pour une première fois hors compétition afin de se mesurer aux eaux de la rivière aux Sables. Près de 54 équipes (chacune formée de 20 personnes, dont font partie minimalement 5 rameuses) sont de la partie cette année, une affluence record qui dépasse de 300 personnes la participation de la dernière édition. La plupart des équipes représentent des entreprises ou organisations de la région, majoritairement formées de PME. Depuis sa création, la course de pirogues modifiées sert de principale source de financement à la Fondation Arianne, qui donne un coup de pouce aux familles tenues de se déplacer lorsqu’un des leurs reçoit des traitements médicaux à l’extérieur de la région.

« En raison de la participation monstre, on vise une remise de près de 15 000 $ pour 2018, soit 5000 $ de plus que l’an dernier », affirme avec fierté Martin Tremblay, à la barre de l’événement depuis le début.

L’univers musical risque d’être représentatif de la cadence des participants, avec DJ Dany Lepage qui assurera la motivation et le bon moral des troupes. Suivra une prestation du groupe We’re not singers dès 21 h 30 dans le pavillon Nikitoutagan attenant au plan d’eau. Dès 9 h samedi, les compétitions s’enclencheront avec deux rondes de qualifications. Les équipes ayant décroché le meilleur temps se verront propulsées en finale. Près de 10 000 personnes sont attendues aux abords du cours d’eau longeant le centre-ville de Jonquière.

Au-delà des espérances
Organisé par Événements 2 M, le rendez-vous amical de bateaux-dragons a largement dépassé les objectifs qui furent fixés à sa création.

« Nous voulions atteindre le cap des 1000 participants pour 2020 et intégrer un volet musical pour 2021. Les 2 objectifs sont atteints cette année », mentionne Martin Tremblay, propriétaire de l’agence événementielle et instigateur de la course. Il ne cache pas que l’aide financière demeure la pierre angulaire du développement ; seule la ville de Saguenay figure comme partenaire de la course.

L’aide des paliers gouvernementaux tarde à venir pour soutenir « la plus grosse compétition sportive par équipe au Saguenay-Lac-Saint-Jean », notamment parce qu’elle se situe dans une zone grise par rapport aux critères. Le principal intéressé confirme vouloir, pour la 5e édition, exploiter le volet scolaire et compétitif en ajoutant le dimanche à son calendrier.

Plus qu’une course
Un déploiement résolument festif provient du festival de bateaux-dragons et dynamise le littoral du centre-ville de Jonquière, avec les volets musical, culinaire et familial. En plus de la prestation de deux groupes régionaux et de la présence du camion de cuisine de rue Temaki mobile, l’animation sur le site sera bonifiée par la troupe Wakinyan, qui offrira des démonstrations de combats médiévaux. Les jeunes, pour leur part, pourront s’exercer avec des armes en mousse alors que les parents pourront compter sur un service de halte-garderie pour les plus petits.