Les participants à la première édition de la Vallée des Géants le 21 mars pourront découvrir un magnifique secteur qui sera accessible pour la première fois aux fondeurs. Le rendez-vous s’adresse autant aux adeptes de ski de fond du volet compétitif que participatif.

Un décor fabuleux à découvrir

Les participants à la première édition de la Loppet de la Vallée des Géants au Mont-Édouard devraient tomber sous le charme, le samedi 21 mars, lorsqu’ils découvriront le fabuleux décor des parcours de 36, 21 et 10 kilomètres. Les inscriptions pour cette première incursion des fondeurs dans ce territoire seront d’ailleurs ouvertes à compter de lundi, sur le site de la station anjeannoise.

« Le parcours est fabuleux ! Ce sera la première fois que les adeptes du ski de fond vont y avoir accès. Les seuls qui connaissent la Vallée des Géants, ce sont les gens qui font du (ski) haute route, les motoneigistes, les chasseurs et les pêcheurs. C’est un secteur qu’on rend accessible aux fondeurs et c’est un magnifique endroit », assure Gilles Arsenault, membre du comité organisateur.

Finale des Maîtres

Pour cette première édition, l’organisation accueillera la Finale provinciale des Maîtres en ski de fond, prenant ainsi la relève au pied levé du Tour du mont Valin, qui avait dû annuler son événement. Une décision qui a été prise rapidement et qui fait en sorte que cette finale reste dans la région, souligne M. Arsenault. « C’est le côté le plus heureux (de cette histoire), c’est d’avoir réussi à conserver cet événement dans la région. Parce que le lendemain (de l’annonce), d’autres régions ont dit qu’elles auraient pu l’accueillir elles aussi. »

Les tarifs pour les distances chronométrées seront de 50 $ pour le 36 km, de 40 $ pour le 21 km et de 30 $ pour le 10 km. Les retardataires pourront s’inscrire le jour même de la compétition, mais il leur en coûtera un 10 $ additionnel. Il n’y a pas d’âge minimum requis, mais les participants qui voudront prendre part au 36 et au 21 km chronométrés devront être âgés de 25 ans et plus.

Volet participatif

En plus du volet compétitif, l’organisation souhaite offrir un volet participatif, sans chrono, à prix moindre. « Il y a un volet plaisir et découverte, souligne Pierre Lavoie, qui est associé à l’événement. On baisse l’inscription de façon significative quand les gens ne prennent pas le chronomètre parce que c’est juste pour le plaisir. Le tarif sera réduit de 12 $ pour chaque distance. »

Ainsi, les fondeurs qui préfèrent savourer le parcours plutôt que de viser un temps seront servis. « C’est une nouveauté qu’on offre : les participants qui ne veulent pas de chrono n’en auront pas. Ils auront les mêmes avantages que les autres, mais ça leur coûtera moins cher parce qu’ils n’auront pas de chrono », souligne M. Arsenault. Dans leur cas, le tarif sera de 38 $ pour le 36 km, de 28 $ pour le 21 km et de 18 $ pour le 10 km.

Pierre Lavoie souligne que l’organisation a l’intention de présenter la loppet chaque année. La date et les distances peuvent toutefois changer. « Cette année, on l’a retardée en raison de la tenue de la Coupe du monde de ski de fond sur les Plaines d’Abraham », mentionne-t-il. « On pourra augmenter la distance, mais on va vivre une première édition. Ce qui est important, c’est qu’on offre des pistes de qualité et c’est pourquoi on aura deux dameuses disponibles, en plus d’une troisième dotée d’un système de traceur qui va passer à la dernière minute au besoin. »

Côté défi, il y en aura pour tous les goûts. « Le 10 km est très accessible, tandis que le 21 et le 36 sont pas mal plus difficiles. Ils sont du même dénivelé que ceux du Tour du mont Valin », note Pierre Lavoie, en ajoutant que les descentes sont moins abruptes que celles du circuit du Parc national des Monts-Valins.

Enfin, les organisateurs tiennent à remercier le Club de motoneige du fjord et la Zec de L’Anse-Saint-Jean, qui contribueront à assurer la sécurité des participants.

« On a reçu une excellente collaboration de la part du Club de motoneige du Fjord et de la Zec de L’Anse-Saint-Jean, soulignent les porte-parole de l’événement. Nous sommes sur leur territoire et ce sont leurs bénévoles avec leurs dossards qui ferment la piste et qui seront en autorité. Ça va vraiment nous aider. Ils vont fermer la piste le vendredi, à 17 h, jusqu’au samedi, 14 h et ils vont s’assurer eux-mêmes que personne ne passe. On les en remercie ! » Les organisateurs remercient également les organismes qui ont su répondre rapidement à leur demande pour tenir cette première édition, soit Mitsubishi Saguenay, Boutique VO2 et les députés de Chicoutimi et de Dubuc, soit la ministre Andrée Laforest et François Tremblay.