Sandra Larouche (directrice du PWD), Patrice Simard (Alma Ford), Richard Carbonneau (RCTF Consultant Forestier), Stéphane Lefebvre (Autocars Jeannois), Yannick Tremblay (Tremblay Assurances) et Patrice Boudreault (responsable du programme de football au PWD) ont remis un chèque de 3500 $ à la nageuse Sabryna Lavoie, lundi.

Un coup de pouce pour Sabryna Lavoie

Grâce à la Fondation des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour et à quatre entreprises d'Alma, la nageuse Sabryna Lavoie peut attaquer la nouvelle saison de natation en eau libre avec un souci en moins. Elle a reçu, lundi matin, un coup de pouce de 3500 $.
Cette aide de la fondation, de RCTF Consultant Forestier, d'Alma Ford, des Autocars Jeannois et de Tremblay Assurance permettra principalement à la nageuse almatoise de parfaire son entraînement et de participer à une étape de la Coupe du monde, en septembre, en Italie. Elle sera également au départ d'une autre tranche de la Coupe du monde, la Traversée internationale du lac Saint-Jean, le 29 juillet.
« En plus de ces deux marathons, je vais participer à d'autres compétitions en eau libre comme le Marathon du Lac-à-Jim, le 10 kilomètres de Roberval et le 10 du lac Mégantic », a signalé Sabryna Lavoie, lundi, quelques instants après avoir assuré que le coup de pouce du milieu almatois lui sera d'une grande utilité.
« À la Traversée, j'aimerais bien terminer sur le podium, mais la liste des nageuses vient de sortir et le calibre sera très relevé. Parmi les inscrites, il y a des filles qui ont participé aux Jeux olympiques et à la Coupe du monde. Ce sera ma cinquième participation au 32 kilomètres de la Traversée. Une seule fois, je n'ai pas été en mesure de terminer. »
Évoluant sous les couleurs du Rouge et Or de l'Université Laval, l'ancienne du PWD et du Cégep de Jonquière vient de passer dix jours en Floride et aux Îles Caïmans avec l'équipe nationale de natation en eau libre. À cette occasion, elle a participé à des épreuves de 1000 mètres, 5 kilomètres et 10 kilomètres.
Sabryna Lavoie s'entraîne présentement environ dix fois par semaine, à raison de deux heures par entraînement. À ce rythme, elle n'a évidemment pas le temps d'occuper un emploi d'été, ce qui ne fait qu'ajouter à l'importance à l'aide reçue.
Fondation
La Fondation des Lynx existe depuis déjà quelques années et elle a pour mandat de garder le sport accessible à tous au PWD. Elle vient en aide à des athlètes, des entraîneurs ou des équipes qui portent ou ont porté les couleurs de l'école. Ses administrateurs donnent des bourses deux ou trois fois par année, selon les demandes reçues ou les besoins observés. Ils estiment avoir jusqu'à maintenant remis un total de 45 000 $.
La fondation almatoise est en mesure de poursuivre son travail grâce à l'aide d'entreprises et aussi en organisant différentes activités de financement. La plus récente est la création d'un mur des bâtisseurs à l'intérieur de l'école où tous les intéressés sont invités à faire l'achat d'une brique.