Les nageurs apprécient les conseils donnés par Paul-André Bouchard avant de se lancer dans la rivière Ashuapmushuan.

Un club de nage en eau libre sur l'Ashuapmushuan est créé

Signe que la nage en eau libre gagne en popularité, un groupe de passionnés ont créé un club pour traverser en sécurité régulièrement la rivière Ashuapmushuan à Saint-Félicien.
Le Progrès a réalisé une sortie avec les nageurs de l'Ashuapmushuan.  Le départ se fait du quai municipal pour se rendre à la marina et revenir. Le responsable du groupe Paul-André Bouchard assure la sécurité en guidant les nageurs avec une embarcation.
En effet, il n'est pas simple de bien fixer un point sur l'autre rive pour arriver à la marina. La force du courant peut faire dériver les nageurs moins expérimentés.  
Lors de notre traversée, il y avait une dizaine de nageurs, principalement des femmes. Certaines en étaient à leur 2e expérience, d'autres s'acclimatent à la nage en eau libre, car sont inscrites à des triathlons.
Des nageurs de Dolbeau-Mistassini et Normandin se déplacent pour profiter de l'organisation. Tous les nageurs présents ont témoigné à la fin de leur satisfaction d'avoir réussi leur défi de traverser la rivière. Ils sont très reconnaissants envers Paul-André qui les encadre à merveille et les rassure. Pour certaines, elles ne trouvaient pas évident de se retrouver au milieu de la rivière quand elles s'arrentaient pour reprendre leur souffle. Il ne fait pas trop y penser et recommencer à nager.
L'engouement est tel que 70 personnes suivent le groupe Facebook créé par les nageurs de l'Ashuapmushuan. «Je suis un peu surpris par la popularité, mais c'est tellement agréable de nager en eau libre comparé à la piscine. De plus, l'eau de la rivière est très belle, on pourrait presque en boire. De plus nager en groupe est plus stimulant», mentionne Paul-André.
Ce qui était l'an dernier un petit regroupement de passionnés prend de l'ampleur. La ville  a décidé de s'impliquer à sa manière. Des bouées seront installées au 100 mètres pour bien baliser le parcourt et permettre aux nageurs de se diriger et choisir les distances  parcourir. En amont et en aval, des affiches vont indiquer aux plaisanciers la présence possible de nageurs. De plus des échelles seront installées pour faciliter la descente à la rivière. Les bouées devraient être installées la semaine prochaine après la présentation des Régates.
Club de natation
Par contre, la ville a exigé que les nageurs de l'Ashuapmushuan se structurent davantage en créant un organisme officiel. Une association avec le Club de natation de Saint-Félicien a donc vu le jour. «C'est un peu un mal pour un bien, ça va impliquer des dépenses, mais ça va nous permettre d'accroître la sécurité en engageant un sauveteur qui fera la traversée avec une embarcation. Nous devrons aussi prévoir une tarification annuelle ou à la traversée», a-t-il mentionné.
Autres avantages, les jeunes du club de nation pourront aussi s'entraîner en eau libre, eux qui devaient souvent se déplacer à Roberval pour le faire.
Les sorties se feront les lundis, mercredis et vendredis à 16h30.
Une compétition amicale aura lieu le 1er juillet.