L’entraîneur-chef des Élites de Jonquière Arnaud Dubé évaluera les candidats à un poste lors de mini-matchs sans contact au lieu de rencontres traditionnelles.
L’entraîneur-chef des Élites de Jonquière Arnaud Dubé évaluera les candidats à un poste lors de mini-matchs sans contact au lieu de rencontres traditionnelles.

Un camp particulier pour les Élites midget AAA

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Après un précamp sans anicroche, les Élites de Jonquière sont maintenant prêts à passer aux choses sérieuses avec le camp d’entraînement, qui se déroulera également avec de nombreuses contraintes sanitaires et restrictions, notamment pour les rencontres préparatoires.

De soixante candidats pour la vingtaine de postes disponibles avec la formation de la Ligue midget AAA du Québec, ils sont maintenant une trentaine toujours sur les rangs. «On en a gardé 28 et quelques vétérans s’ajoutent samedi», détaille le nouvel entraîneur-chef des Élites, le Chicoutimien Arnaud Dubé qui prend la relève de Maxime Desruisseaux dont il était l’adjoint la saison dernière. Desruisseaux a quitté pour un poste d’entraîneur-associé avec les Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ, d’où il est natif.

Arnaud Dubé assure que tout s’est bien déroulé pour le précamp et que les bulles de dix joueurs continueront de s’appliquer lors de la prochaine semaine. Les joueurs seront divisés en trois groupes qui demeureront les mêmes. Après des entraînements samedi et dimanche, les Élites disputeront finalement une première rencontre lundi au Foyer des Loisirs face au Séminaire Saint-François avec quelques modifications importantes. D’abord, comme Hockey Québec est toujours à la phase 5 de son plan de relance, le contact sera proscrit. Deux groupes de chaque équipe s’affronteront dans deux mini-matchs d’une durée de trois périodes de dix minutes. La même formule sera appliquée partout dans le circuit de développement provincial dont les cinq rencontres préparatoires des Élites, trois sont cette semaine. Ils croiseront de nouveau le fer avec le Blizzard mercredi, mais à Québec tandis que les Chevaliers de Lévis seront les visiteurs jeudi. Les entraîneurs procéderont ensuite à la première vague de coupes.

Contrairement au junior majeur, les spectateurs seront admis dans le midget AAA, avec un maximum de 250 personnes comme le stipulent les recommandations de la Santé publique. Tous les spectateurs devront porter un masque et des distributeurs de désinfectant ont également été installés à plusieurs endroits au Foyer des Loisirs. «On a hâte de voir, mais juste de jouer contre d’autres équipes, ça va être un sentiment de semblant de normalité», exprime Arnaud Dubé qui devra également porter le masque comme tous les membres du personnel, mais c’est moins clair pour la visière.

Incertitude pour des vétérans

Le début tardif des camps dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec risque de causer des maux de tête aux entraîneurs du midget AAA en raison des dates, explique Arnaud Dubé. «Ce sera problématique un peu. Les gars vont partir au junior. Vont-ils rester ou non? S’ils doivent revenir midget AAA, les équipes juniors veulent compléter leurs équipes le 6 septembre et nous, ça doit être fait le 28 août pour le début des classes le 31 août. C’est sûr que ça va accrocher quelque part», note l’entraîneur-chef des Élites qui est également en attente de la décision à savoir combien de joueurs les équipes de la LHJMQ vont pouvoir garder dans leur formation avec cette saison pour le moins particulière. Un quatrième groupe avec ces vétérans a été créé par les entraîneurs de permettre à ces quelques joueurs de patiner en attendant le début de leur camp respectif.