Après avoir échappé le match de vendredi devant leurs partisans, les Jeannois du Collège d'Alma ont subi l'élimination dimanche, face au Boomerang du Cégep André-Laurendeau.

Un but controversé envoie les Jeannois en vacances

Nez à nez avec la meilleure équipe de la ligue tout au long de la série quart de finale du circuit de hockey collégial, les Jeannois du Collège d'Alma ont subi l'élimination dans la controverse, dimanche après-midi à Montréal, après une défaite de 2-1 face au Boomerang du Cégep André-Laurendeau.
Le but qui a sonné le glas des hommes de Pascal Hudon a été inscrit avec moins de six minutes à écouler à la troisième période, lorsque Michael Marleau a effectué un tir du coin de la patinoire, alors que le pointage était de 1-1. La rondelle a trouvé le fond du filet, sauf que selon plusieurs spectateurs présents, celle-ci est passée sous le but qui venait d'être soulevé. Les quatre officiels se sont consultés pendant environ cinq minutes, mais la décision n'a pas été renversée.
« Je ne peux pas dire grand-chose, à part que le but n'était même pas bon, a soufflé Pascal Hudon au téléphone, manifestement déçu par la tournure des événements. On a donné deux tirs au but en troisième période. On a joué un bon match, mais le groupe que j'ai ne mérite pas de perdre sur une note négative comme celle-là. On s'en va, mais on n'a pas l'impression d'avoir perdu. L'arbitre n'avait pas trop envie de me parler, il n'avait pas vraiment d'explications à me donner. »
Malheureusement, les Jeannois ne peuvent que se fier à la décision qui a été rendue, d'autant plus qu'au hockey collégial, il n'y a pas de reprises vidéo.
« On ne donnait rien en troisième et on contrôlait bien les choses, a résumé l'entraîneur-chef. On sentait qu'on était sur le bord de provoquer le but qui aurait fait la différence. C'est choquant que notre saison se termine comme ça, mais on est satisfait de l'effort et les gars y ont cru jusqu'à la dernière seconde. C'est juste malheureux. »
En retard 1-0 après 20 minutes de jeu, les Jeannois ont créé l'égalité au début du deuxième tiers grâce au premier but des séries de Jean-Philippe Thériault. Ils ont également bénéficié de deux avantages numériques où ils ont obtenu quelques bonnes chances de marquer, sans réussir à concrétiser.
Après une victoire de 3-1 lors du premier match de la série, l'équipe almatoise a perdu 3-1 devant ses partisans, vendredi soir, au centre Mario-Tremblay. Les Jeannois ont récolté 20 points de moins que le Boomerang en saison régulière.
« La ligne est mince entre la victoire et la défaite, mais je trouve qu'on était plus près de la victoire », a indiqué Pascal Hudon, qui va maintenant se tourner vers le camp printanier de son équipe à la fin du mois d'avril. Il avait toutefois la tête bien loin de la prochaine saison, dimanche.