Propriétaire de l’Impact, Joey Saputo, à droite, a présenté le nouveau président de la formation montréalaise, Kevin Gilmore, qui souhaite inculquer une nouvelle culture au sein de l’organisation.

Un Bleuet dans les hautes sphères du monde sportif

Après avoir occupé les plus hautes fonctions au sein de l’organisation du Canadien de Montréal, le natif d’Arvida Kevin Gilmore continue de faire son chemin dans les hautes sphères du monde sportif. M. Gilmore vient en effet d’être nommé président de l’Impact de Montréal.

En octobre dernier, il faisait partie du groupe d’investisseurs souhaitant attirer une équipe de la NBA à Montréal.

Et le collègue François Lafortune soulignait également que depuis avril 2017, M. Gilmore est membre du Comité olympique du Canada.

Rappelons qu’en 2011, Gilmore, qui a vécu pendant huit ans sur la rue Darling à Arvida durant son enfance, avait été engagé à titre de vice-président exécutif et chef de l’exploitation du Canadien de Montréal. Il avait succédé à un autre Bleuet, Pierre Boivin (natif de Roberval).

Avant de se joindre à l’organisation de la Sainte-Flanelle, il a été avocat pour Disney, vice-président de l’entreprise propriétaire des Mighty Ducks et des Angels d’Anaheim, directeur général adjoint des Kings de Los Angeles, puis vice-président principal du Groupe AEG.

Fils de Tony Gilmmore et Céline Tremblay, Kevin Gilmore a de la parenté du côté maternel qui réside toujours à Arvida. Il y avait notamment son oncle Benoît Tremblay et son épouse Thérèse, ainsi que ses tantes Hélène Tremblay (Réjean Voyer) et Monique Tremblay.