Les deux Québécois Pier-André Côté en vert, et Nickolas Zukowsky en jaune. ont été les deux grandes vedettes du Grand Prix cycliste de Saguenay .

Un bilan positif

L’organisation du Grand Prix cycliste de Saguenay (GPCS) dresse un bilan positif de la 5e édition de l’événement. Les membres de l’organisation sont aussi confiants pour les prochaines années.

Le directeur général du GPCS, Simon Ouellet, avoue que la température n’a pas été clémente, mais que l’ensemble de l’événement s’est très bien déroulé.

« On est très content, malgré la température qu’on a eue, les préparatifs ont bien été, les athlètes ont donné leur maximum, je dirais même jusqu’à la dernière montée, donc on est vraiment content », a dit M. Ouellet à la suite du podium de l’étape finale.

Selon lui, les amateurs ont eu droit à un bon spectacle.

Le directeur général du Grand Prix cycliste de Saguenay, Simon Ouellet, est heureux de l’édition 2019.

« Avec l’arrivée au sommet qu’on a eue à La Baie, qui était une nouveauté cette année et qui a été un succès. On a aussi eu le critérium de samedi soir rempli de rebondissements qui avec la pluie, est devenu une course très technique. La dernière étape de dimanche, qui a été écourtée, on a vu qu’il n’y avait pas vraiment d’échappée, donc ç’a été très mouvementé du début à la fin. »

L’organisation était bien heureuse de voir les succès des Québécois sur cette édition 2019, notamment les performances de Pier-André Côté, triple vainqueur d’étape, et de Nickolas Zukowsky, champion de l’édition.

« C’est toujours le fun d’accueillir quelqu’un qui remporte trois étapes comme ça qui vient du Québec. C’est un coureur incroyable et c’est l’fun de l’accueillir ici. C’est vraiment important pour le Grand Prix parce que premièrement il vient d’une équipe très forte et c’est un coureur québécois », a dit M. Ouellet au sujet de Pier-André Côté.

Simon Ouellet est sûr que la course sera de retour dans les années à venir.

« Absolument, on est confiant. Tout le monde a bien fait ce qu’ils avaient à faire et en plus on est agréablement surpris des coureurs et des équipes en présence ici. Le niveau était très relevé et on est très content », a conclu M. Ouellet. Samuel Duchaine