Un baume pour les Espoirs AAA

Écartés du Tournoi international pee-wee de Québec, les joueurs des Espoirs pee-wee AAA pourront tout de même porter les couleurs des Saguenéens, mais au Tournoi international de Bernières, en plus de participer à un entraînement avec la formation chicoutimienne de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Résumé de l’histoire : en raison du non-renouvellement de l’entente avec les 18 équipes de la LHJMQ, les dirigeants du Tournoi pee-wee de Québec n’étaient plus tenus de faire une place aux équipes provenant de ces marchés. C’est exactement ce qui s’est produit pour plusieurs régions éloignées. En plus du Saguenay, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent et l’Abitibi ont également été refusées au plus gros tournoi pee-wee au monde. Les responsables ont plaidé l’ajout de plusieurs équipes scolaires ainsi qu’un facteur de performance. Or, les Espoirs ont remporté les grands honneurs de la dernière édition en plus de disputer la finale lors des deux années précédentes.

« On avait eu la réponse la semaine dernière que c’était définitif qu’ils ne changeraient pas d’idée. Comme lors des autres années, en plus de l’entraînement, les mini-Sags seront également présentés lors d’une partie locale au Centre Georges-Vézina. »

« C’est un moindre mal. Les gens de l’organisation des Sags ont été très corrects de permettre aux jeunes de vivre l’expérience comme avant », souligne le directeur général de l’organisation des Espoirs, Jean Leclerc. « Ce n’est pas l’idéal, mais ça met un baume sur les plaies des jeunes un peu. Ils étaient vraiment déçus. »

La date reste à déterminer pour l’entraînement, mais le Tournoi de Bernières, qui est maintenant indépendant après avoir été associé au Tournoi international de Québec pendant plusieurs années, se tiendra lors des mêmes dates, du 14 au 24 février. Toutefois, contrairement au Tournoi de Québec où l’équipe faisait des allers-retours, cette fois, les jeunes demeureront sur place puisqu’ils évolueront au cours de la deuxième fin de semaine.