Les participants au Challenge cycliste des bleuets Desjardins ont pris le départ à partir de Mistassini, dimanche.

Un autre beau succès au Challenge des bleuets

Le Challenge cycliste des bleuets Desjardins a répondu aux attentes. La quatrième édition qui se tenait dimanche a été couronnée d'un beau succès, honorant ainsi son titre de cyclosportive de l'année en 2016 dans la catégorie cyclisme pour tous, remis par la Fédération québécoise des sports cyclistes.
Quelque 200 cyclistes ont pris le départ de Mistassini pour effectuer le tour du lac Saint-Jean dans le sens antihoraire. Les participants étaient répartis dans trois pelotons (35 km/h, 32-33 km/h ou 28-30 km/h), auquel chacun maintenait une vitesse moyenne préétablie. À la fin de la journée, tous les participants se retrouvaient pour un souper.
Une seule chute a marqué l'événement, sans grandes conséquences. Pour le comité organisateur, la sécurité se retrouve au sommet de la liste des priorités.
« Pour que l'événement soit un succès, le premier critère est de s'assurer qu'il n'y a pas eu d'accident, a soutenu le président et fondateur du Challenge cycliste des bleuets Desjardins, Paul Morel. Il y a eu seulement une chute et ce n'était rien de majeur. Le succès est donc là. Les trois pelotons sont arrivés à bon port et tout le monde était heureux. »
M. Morel était heureux de compter sur un nombre stable d'inscriptions, tout en mentionnant que plus de la moitié des participants provenaient de l'extérieur de la région. Une preuve que l'événement rayonne ailleurs.
« On ne voit pas de baisse de participation et de toute façon, on ne peut pas aller beaucoup au-dessus des 200 inscriptions, afin de garder un bon contrôle de la sécurité », a mis en contexte Paul Morel. Il a ajouté que le Challenge était un des seuls à offrir une sortie à vélo totalement sécurisée dans une boîte fermée, similaire à ce qu'on retrouve au Grand défi Pierre Lavoie. Une voiture de la Sûreté du Québec encadre chaque peloton, à l'avant et à l'arrière.
« Sans les policiers de la SQ, l'événement n'existerait pas parce que leur présence est un prérequis, a soutenu l'organisateur, en plus de souligner la collaboration du ministère des Transports.
Philippe Laprise et David Veilleux
Pour une deuxième année consécutive, l'humoriste originaire d'Arvida Philippe Laprise était du départ. Il a complété l'épreuve, ce qui lui a donné le droit d'obtenir sa médaille de finissant.
Autre présence appréciée que celle de David Veilleux. Le premier Québécois à avoir complété le Tour de France participait à son troisième Challenge des cyclistes, après s'être absenté l'an dernier en raison de la récente naissance de son premier enfant.
D'ailleurs, l'organisation s'attend à remettre environ 3500 $ à la Maison Colombe-Veilleux, nommée en l'honneur de la grand-mère de David.
« Les gens étaient très heureux et ils nous disaient qu'ils allaient revenir l'an prochain, a observé le président et fondateur. On a aussi eu une belle participation pour le souper après l'événement. »
Maintenant que l'édition 2017 du Challenge cycliste des bleuets Desjardins est complétée, le comité organisateur se penche sur la préparation de ce qui va marquer les cinq ans de l'événement, l'an prochain.
« Quand on a un succès comme ça, on ne peut faire autrement que de penser à 2018, tout en regardant pour voir s'il n'y aura pas des nouveautés à ajouter », a conclu Paul Morel.