Natif de Jonquière, Jean-Sébastien Roy (à gauche) sera en pays de connaissances en novembre prochain, au Championnat canadien de curling mixte qui sera présenté au Saguenay en novembre. Dimanche, Roy et ses coéquipiers Amélie Blais (3e), Dan deWaard (2e) et Brenda Nicholls (1re) ont remporté le Championnat provincial mixte.

Un 5e titre pour Jean-Sébastien Roy

Le Jonquiérois d’origine, Jean-Sébastien Roy, a ajouté un 5e titre provincial à son palmarès, dimanche, avec la conquête du Championnat provincial mixte au Club sports Belvedère de Val-d’Or. En compagnie d’Amélie Blais (3e), de Dan deWaard (2e) et de Brenda Nicholls (1re) des clubs des Collines/Etchemin, Roy a arraché une victoire de 5-4 en bout supplémentaire lors de la finale l’opposant à Félix Asselin (Glenmore/Laval-sur-le-Lac/Baie d’Urfé).

Roy et ses coéquipiers ont maintenant rendez-vous à Jonquière en novembre prochain, puisque Saguenay sera l’hôte du Championnat canadien mixte. Dans le cas du natif de Jonquière, il s’agissait d’une première participation à un championnat provincial mixte. Il avait déjà participé à deux championnats canadiens chez les juniors et deux chez les hommes. Dans le cas du mixte, le fait que les nationaux seront présentés à Jonquière cet automne l’a incité à tenter le coup.

« Ce tournoi, je l’ai joué parce que je suis originaire de Jonquière et qu’en novembre, le championnat canadien sera justement au Saguenay. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai décidé de faire une équipe », explique Jean-Sébastien Roy lorsque joint sur le chemin du retour.

Roy a formé un quatuor gagnant en s’alliant avec Dan deWaard, avec qui il a joué il y a trois ou quatre ans. « Quant aux deux filles, on se côtoie depuis longtemps et elles font partie des meilleures joueuses de curling au Québec. Amélie m’a offert de jouer avec eux. Dans le cas d’Amélie, il faut dire que ce sera son quatrième championnat canadien mixte. Elle jouait avec Robert (Desjardins), à l’origine, et il y a deux ans, elle avait pris part à la finale. Elle m’a contacté et c’est à ce moment-là qu’on a mis l’équipe sur pied », relate-t-il.

Cela dit, Jean-Sébastien Roy convient que la finale n’a pas été de tout repos. « Il fallait être très minutieux dans nos coups et c’est ce qu’on a fait. On a gagné en supplémentaire. »

Roy et ses coéquipiers s’amènent à Jonquière avec l’objectif de faire le plus long bout de chemin durant le championnat canadien. « Nous sommes super contents ! Ça nous laisse beaucoup de temps », de conclure celui qui fait équipe avec Robert Desjardins (Chicoutimi) en curling masculin.

Mentionnons qu’en première ronde éliminatoire, Yannick Martel (Kénogami) a subi l’élimination contre Ghislain Doyon à la suite d’une défaite de 7-5. Martel faisait équipe avec Cynthia Saint-Georges, Julien Tremblay et Florence Boivin (La Baie).

Senior canadien

L’ancien du club Kénogami, Serge Reid, fait partie de l’équipe de François Roberge qui représente le Québec au Championnat canadien de curling en Colombie-Britannique. Après avoir connu une première journée parfaite de deux gains vendredi, ce fut l’inverse samedi, avec deux revers de 6-7, le premier aux mains de Terre-Neuve/Labrador, et le second, contre le Manitoba. Ils affrontaient tard dimanche soir l’équipe de l’Alberta, invaincue à ses trois premiers matchs... et championne du monde en titre chez les seniors.

Dans le match contre Terre-Neuve/Labrador, Serge Reid explique « qu’un vol de trois points au sixième bout a anéanti toute chance de victoire. Dans le deuxième match contre l’une des équipes favorites, le Manitoba, ç’a été un match serré jusqu’à la fin où l’équipe adverse a profité de l’avantage de la dernière pierre pour se sauver avec la victoire. L’élément clé de cette journée a été la difficulté de notre équipe à s’adapter à la vitesse des glaces qui étaient extrêmement rapides comparativement à la première journée. Nous devrons nécessairement apporter les correctifs si nous voulons accéder à la ronde de championnat, car il s’agissait deux équipes à notre portée. »