L’Ultramarathon Saguenay-Lac-Saint-Saint-Jean au profit de Leucan aura une saveur particulière cette année, puisque ce sera la 10e édition. Plusieurs records et des surprises viendront marquer cette course à relais par équipe qui se déroulera jeudi et vendredi sur les routes du Saguenay et du Lac-Saint-Jean.

Ultramarathon: des records et de belles surprises

Des records et de belles surprises marqueront la 10e édition de l’Ultramarathon Saguenay-Lac-Saint-Jean au profit de Leucan qui prendra son envol, jeudi matin, à 7 h tapant, pour se terminer vendredi, vers 14 h, à l’issue d’un relais au pas de course. Au final, une « balade » de 300 kilomètres sur les routes du Saguenay et autour du lac Saint-Jean bouclée en 32 heures !

« On ne fait qu’augmenter au niveau du record de participation. On a atteint le maximum en terme de capacité d’inscription. En fait, le problème, c’est la limitation au niveau du nombre d’autobus (12) pour une question de sécurité », souligne d’entrée de jeu Dave McMullen, membre du comité organisateur et coureur depuis la toute première édition.

Jeudi matin, 327 coureurs prendront le départ sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi, en face du Théâtre Banque Nationale. Les équipes seront réparties dans les 12 autobus d’ici et de l’extérieur. Car malgré la collaboration des transporteurs Intercar et Autocar Jeannois, l’organisation doit faire appel à des transporteurs de l’extérieur pour combler les besoins.

« Toutes les places disponibles ont trouvé preneur en l’espace d’un mois et j’ai une liste d’attente pour l’année prochaine. Je ne sais pas quand tout cela va s’arrêter, mais on vit vraiment avec un heureux problème. Année après année, je suis toujours épaté de la réponse des gens quant à l’attrait qui ne fait qu’augmenter par rapport à cette activité », confie-t-il.

D’ailleurs, l’enthousiasme pour ce rendez-vous annuel unique a dépassé les frontières régionales.

« Il y a maintenant des équipes complètes de l’extérieur. Nous avons des coureurs de Gatineau, de Québec, de la Beauce, de Montréal et d’un peu partout au Québec », note-t-il. Et si, pour certains, cette 10e édition sera leur dernière, la relève, elle, est visiblement prête à prendre le relais.

Autre marque d’appréciation de l’événement, le comité organisateur reçoit de plus en plus d’offres pour que le convoi de coureurs passe ou s’arrête chez eux pour faire le plein de café ou d’énergie.

Objectif dépassé

Avant même la tenue de la 10e édition, Dave McMullen était en mesure de confirmer que l’objectif de 200 000 $ a non seulement été atteint, mais dépassé.

« Mais je ne vous dirai pas de combien, cependant ! », lance-t-il en riant, gardant le suspense pour le traditionnel dévoilement qui suit l’arrivée.

Nouveauté cette année, le départ et l’arrivée de la 10e édition s’effectueront sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi devant le Théâtre Banque Nationale au lieu de l’Odyssée Lafontaine, ce qui sera plus simple pour la logistique du transport.

Bourses scolaires

Autre nouveauté qui contribuera à ajouter de l’ambiance tout au long du parcours, deux bourses de développement sportif de 1500 $ chacune seront attribuées, l’une au Lac-Saint-Jean et l’autre au Saguenay. Elles seront remises à des milieux scolaires qui auront organisé des initiatives pour encourager les coureurs (pancartes, animation stimulante, etc.) lors de leur passage. Il est possible de suivre la progression du convoi en direct de l’Ultramarathon durant les deux jours sur le site internet de l’événement (www.ultramarathonsaglac.com).

D’autre part, la dernière portion du trajet a légèrement changé à partir de Chicoutimi-Nord.

« Ce sera plus un relais en continu et il y aura moins d’arrêts. » Le peloton de coureurs se fera remarquer lors de son passage au centre-ville de Chicoutimi entre 13 h et 14 h.

Souper/soirée

Enfin, les coureurs seront très gâtés pour cette 10e édition qui sera ponctuée de plusieurs surprises. Et ça se poursuivra lors du souper/soirée 10e anniversaire qui suivra à l’Hôtel Chicoutimi. « Les coureurs sont invités à s’inscrire. Il reste encore de la place. Il doit y avoir de 150 à 200 coureurs et bénévoles déjà inscrits. Il y aura de nouveaux cadeaux, des dévoilements, des histoires de vie, etc. On a mis le paquet pour le 10e et je pense que c’est un beau clin d’œil pour dire merci à nos équipes et à nos participants de longue date », de conclure Dave McMullen.