Le directeur général du MGR Express de Jonquière, Bob Desjardins, affirme que les activités de l’équipe vont continuer pour le reste de la saison.

Trois joueurs de Jonquière suspendus

Trois joueurs du MGR Express de Jonquière de la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve ont été suspendus lundi pour une période indéterminée après les événements violents qui se sont produits vendredi soir, au centre sportif de Forestville.

Samuel Gagnon, Jean-Christophe Pednault et Félix Giroux, de la formation jonquiéroise, ont pris part à une bagarre entre des joueurs et des spectateurs près du vestiaire des visiteurs. De plus, le joueur Keven Charest d’Excavation A. Savard de Haute-Côte-Nord a aussi été sanctionné.

Le directeur général de la ligue, Mathieu Caron, a déploré les évènements de la rencontre. « Les joueurs qui évoluent dans notre ligue ont tous signé un contrat avec des clauses de respect de la ligue. Lorsqu’ils participent à des attroupements comme nous avons vu ce vendredi, ils ternissent la réputation de la ligue et c’est un grand manque de respect », a affirmé M.Caron par voie de communiqué.

Malgré la tournure de la partie, Mathieu Caron a mentionné que la ligue n’est pas en danger. Ce dernier a discuté avec le directeur général du MGR Express de Jonquière, Bob Desjardins. Il a affirmé que les activités vont continuer pour le reste de la saison. « L’équipe est en reconstruction et nous aurons une vraie équipe de hockey au prochain match », a soutenu Bob Desjardins.

L’équipe jonquiéroise affrontera le Multiconcessionnaire de Dolbeau-Mistassini au Foyer des loisirs ce vendredi. 

Le comité de discipline de la ligue se rencontrera dans les prochains jours afin de déterminer la durée des suspensions. De plus, il se penchera sur la sécurité dans les gradins et le refus du MGR Express de Jonquière de retourner au jeu à la suite des évènements.