Traversée du lac Saint-Jean: une participation satisfaisante

La 64e édition de la Traversée internationale du lac Saint-Jean a officiellement pris fin dimanche, avec une journée familiale à Roberval. Si la pluie ne s’était pas mise de la partie, l’événement aurait été pratiquement parfait, estime la présidente Kim Privé.

« C’est le seul petit nuage de la semaine. Sinon, ç’a été vraiment super », a-t-elle fait savoir à l’issue de cette dernière journée au lendemain de la traversée de 32 kilomètres, remportée au sprint par Edoardo Stochino, devant Xavier Desharnais.

Plusieurs nageurs étaient présents dimanche, lors d’une nouvelle activité organisée conjointement par la Chambre de commerce de Roberval avec la Maison de la famille Éveil-Naissance.

Cette journée des familles remplaçait le traditionnel défilé des nageurs. À voir la participation populaire, la décision de modifier la formule était la bonne.

« Ç’a vraiment été une belle semaine. Les gens ont participé tous les jours », de noter Kim Privé, soulignant également les très bonnes foules aux spectacles, dont le plus populaire a été celui d’Éric Lapointe, qui a pratiquement rempli la Place de la Traversée jeudi soir.

Samedi, malgré la température incertaine, les estrades étaient bien remplies pour accueillir les nageurs après le marathon de nage en eau libre dans le Piékouagami.

Les gens se sont présentés un peu plus tardivement qu’à l’habitude, mais étaient tout de même sur place.

« On a été vraiment bénis. Dès que les premiers nageurs sont arrivés dans la rade, il a cessé de pleuvoir et le soleil est sorti. Après que la dernière nageuse soit arrivée, 25 minutes plus tard, il pleuvait à boire debout », de raconter Kim Privé qui en était à sa deuxième année à la tête de l’organisation.

Bilan
Le bilan financier sera tracé lors des prochaines semaines, mais la présidente anticipe un déficit moins gros qu’anticipé, notamment en raison de cette bonne participation populaire.

Les responsables se mettront également rapidement à la recherche d’un président d’honneur pour la 65e édition, après la dernière sans personne à ce poste plutôt névralgique. « Plus tôt ce sera réglé, mieux ce sera », d’insister Kim Privé.