Centre Georges Vezina

Travaux au centre Georges-Vézina: branle-bas de combat pour les Comètes

Outre les Saguenéens de Chicoutimi, les patineurs de vitesse courte piste et les entraîneurs du Centre régional Marc-Gagnon et du club Les Comètes de Chicoutimi doivent eux aussi composer avec les inconvénients causés par les travaux en cours jusqu’au 27 septembre au Centre Georges-Vézina.

« En temps normal, nous avons accès à la glace vers le 15 août, mais cette année, ce ne sera pas avant le 4 octobre », souligne, dans un courriel, Christian Simard, président de l’Association régionale de patinage de vitesse courte piste.

Le hic, c’est que Saguenay ne possède pas d’autres glaces de dimension olympique, de sorte que les entraîneurs du Centre Marc-Gagnon (CMG) ne peuvent entraîner leurs jeunes athlètes à haute vitesse sur les glaces de La Baie.

À Québec pour s’entraîner

Selon M. Simard, dès le mois de septembre, les entraîneurs et patineurs du CMG devront se tourner vers Québec pour pallier cette lacune afin de se préparer en vue de la prochaine saison de compétitions. En effet, la première compétition Élite, qui réunit les meilleurs éléments de la relève québécoise, est programmée pour la mi-septembre.

« Pour plusieurs d’entre eux, cette première compétition Élite est importante. Les temps et les positions obtenus lors de cette compétition permettent de qualifier les athlètes pour les championnats nationaux qui auront lieu en novembre et en décembre. Notre saison est très longue et nos jeunes doivent être toujours au meilleur de leurs capacités. Le fait de ne pas avoir accès au Centre Georges-Vézina n’aide pas, mais on est conscients que ces travaux étaient indispensables et que les changements apportés seront bénéfiques tant pour nous que pour les Saguenéens », souligne M. Simard.

Quant aux Comètes de Chicoutimi, la situation ne sera pas facile au début septembre, puisqu’ils devront trouver une façon de relocaliser près de 300 jeunes à compter du début septembre. Un défi logistique de taille qu’ils sauront certainement surmonter avec la collaboration avec le personnel du service des sports et loisirs de Saguenay.