Le Grand défi Pierre Lavoie a lancé lundi une nouvelle application avec l’ambitieux objectif d’accumuler 1 000 000 de km auprès des Québécois actifs.
Le Grand défi Pierre Lavoie a lancé lundi une nouvelle application avec l’ambitieux objectif d’accumuler 1 000 000 de km auprès des Québécois actifs.

Tout le Québec invité à cumuler un million de kilomètres

Pandémie oblige, l’organisation du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) a ajusté le tir et, au lieu du traditionnel rassemblement de milliers de cyclistes pour la tenue du 1000 km durant la fin de semaine du 19 au 21 juin, ce seront tous les Québécois qui seront invités à faire leur part pour cumuler virtuellement « 1 000 000 de KM Ensemble ».

Pour ce faire, les gens pourront s’inscrire en téléchargeant gratuitement l’application du même nom sur leur cellulaire. Ils pourront aussi former des groupes avec les membres de leur famille, leurs collègues de travail ou autres et bouger ensemble, mais à distance, pour contribuer à accumuler les kilomètres en unissant leurs efforts tout en respectant les consignes sanitaires.

L’application du « 1 000 000 de KM Ensemble » est déjà téléchargeable gratuitement dans l’App Store ou Google Play. Elle comporte diverses fonctionnalités, dont la progression du défi afin d’atteindre l’objectif de 1 million de kilomètres, un décompte du nombre de kilomètres parcourus par chacun ou en groupe virtuel, du contenu informatif, etc.

Voici les liens:

Pour obtenir toute l'information nécessaire, on visite le site Internet en cliquant ici.

Pour télécharger l'application sur le Apple store, on clique ici.

Pour télécharger l'application sur le Google Play, on clique ici.

Système immunitaire

Faire de l’activité physique régulièrement est sans contredit un moyen simple et efficace d’investir dans notre santé physique et mentale, rappelle l’organisation du GDPL dans un communiqué. La pratique régulière de l’activité physique permet la prévention et la gestion de certaines maladies. Elle stimule aussi le système immunitaire chez les jeunes et les moins jeunes, lorsque pratiquée sans excès.

« La mission du Grand défi est, depuis toujours, axée sur la prévention. Nous voulons rappeler à la population combien il importe de faire de l’activité physique pour maintenir son corps en santé. Le moment est idéal, car après des semaines de confinement, les gens veulent qu’il se passe des choses. Notre événement se veut collectif et le plus inclusif possible. C’est pourquoi on peut y participer à son rythme, en marchant, en courant ou en pédalant », a indiqué Pierre Lavoie, cofondateur du Grand défi dans un communiqué de presse.

Ce dernier enfourchera son vélo pour faire sa part et accumuler des kilomètres à sa façon. Comme, en principe, les rassemblements ne sont toujours pas permis, son parcours sera plus discret et il n’y aura pas d’arrivée à grand déploiement comme c’est le cas habituellement. Il ira plutôt à la rencontre de chercheurs et d’experts pour discuter de prévention.

D’ailleurs, le Grand défi s’est adjoint la collaboration de l’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) et de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec afin de corroborer le discours dominant dans le milieu scientifique en matière d’activité physique et de prévention.

« En ces temps de pandémie, il faut rappeler que l’exercice est un moyen efficace de renforcer notre système immunitaire et donc de nous protéger des effets néfastes des infections virales comme celle de la COVID-19. L’Institut de Cardiologie de Montréal est fier d’être partenaire du Grand défi Pierre Lavoie depuis ses tous débuts et d’appuyer cette nouvelle initiative qui met en lumière l’importance de la prévention en santé au Québec », a indiqué le Dr Martin Juneau, cardiologue et directeur des services professionnels, de la prévention et de la réadaptation cardiovasculaire de l’ICM.