Les Jeannois du Collège d’Alma ont récolté 26 points en 23 parties depuis le début de la saison.

Tout coule pour les Jeannois

Le hockey collégial est ainsi fait, les Jeannois du Collège d’Alma ont déjà entamé le dernier tiers de leur calendrier. Avec une récolte de 26 points en 23 parties, ils occupent le troisième rang de la division nord-est et le septième échelon du classement général. Dans l’ensemble, ils connaissent une saison qui donne satisfaction à leur entraîneur, Pascal Hudon.

« Je suis content de notre rendement jusqu’à maintenant, surtout en tenant compte du fait que nous avons eu plusieurs blessés en début de saison, résume le pilote des Jeannois. À un certain moment, nos deux gardiens ont été blessés en même temps et nous avons été dans l’obligation de faire appel à notre troisième. Ces blessures nous ont permis de donner plus de temps de jeu à nos jeunes joueurs. Ils seront ainsi mieux préparés pour nous aider pendant la dernière portion de la saison.

« Nous avons été réguliers dans nos performances jusqu’à présent. Il n’y a qu’une seule fin de semaine où nous n’avons pas obtenu au moins un point au classement. Et c’est une fin de semaine où nous n’avons joué qu’une fois. »

Quand il regarde la fiche de son équipe, Pascal Hudon se dit qu’avec un peu de chance, elle pourrait compter plus de points au classement.

« Nous avons subi six défaites en prolongation ou en fusillade, poursuit-il. Nous méritions de gagner cinq de ces matchs.

« Je suis content de la progression des joueurs. Il y a une belle chimie dans le groupe. Nous avons de bons vétérans qui donnent un bon coup de main aux plus jeunes. Notre équipe a une dizaine de nouveaux venus. À la ligne bleue, nous avons perdu un gros morceau en David-Alexandre Simard. Il avait marqué une quinzaine de buts l’an passé, dont une dizaine en avantage numérique. Nous avons donc été obligés d’apporter certains ajustements à notre jeu de puissance. En revanche, Vincent Migneault, qui nous arrive des Élites de Jonquière, est un véritable coup de coeur cette année. Il est devenu le quart-arrière de toute notre défensive et il doit jouer entre 25 et 30 minutes par match. C’est un joueur dédié à l’équipe. »

Pascal Hudon se réjouit aussi du travail de ses gardiens, Jérémy Beaudoin-Mireault et Simon Boudreault-Belzile. Le premier fait notamment partie des meilleurs du circuit collégial pour le nombre de victoires et la moyenne d’efficacité.

Reste de la saison

Les Jeannois joueront deux fois à domicile, en fin de semaine, avant la pause des Fêtes. À leur retour au boulot en janvier, ils participeront à un tournoi à Toronto avant de disputer les onze derniers matchs de leur calendrier régulier.

« Ça va aller vite, prédit Pascal Hudon. Nous aurons peu de temps avant les séries, mais nous aurons la chance de jouer plusieurs matchs à la maison. Nous avons passé quatre fins de semaine sur la route en novembre, mais nous serons souvent à la maison en février. »

Pascal Hudon aimerait bien voir son équipe profiter des dernières semaines du calendrier régulier pour se faufiler parmi les six premières au classement. Elle aurait ainsi le loisir d’éviter la première ronde des séries éliminatoires.

« Le classement est tellement serré que tout peut arriver, indique le pilote des Jeannois, après avoir souligné que les dix premières équipes au classement participeront aux séries. Il y a une grande parité dans la ligue, tout le monde peut battre tout le monde. Nous avons battu toutes les équipes de la ligue. Il faut éviter de perdre deux ou trois matchs de suite. Chaque match aura une grande importance jusqu’à la fin de la saison. Nous devrons trouver le moyen d’obtenir le meilleur effort possible pour aller chercher le maximum de points au classement. »