Les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont battu les Estacades de la Mauricie en finale de la classe AAA élite.

Tournoi pee-wee: les Espoirs champions dans le AAA

Arnaud Dubé souhaitait que les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean profitent de la vitrine offerte par le Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière pour faire la démonstration que la région a parfaitement sa place dans le calibre AAA. Le message est passé.
Jérémy Guay célèbre le but de son coéquipier Yoan Legendre en deuxième période. Les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont devenus les premiers champions de la classe AAA au tournoi de Jonquière en battant la Mauricie 4-0.
Dubé a obtenu pleine et entière satisfaction, dimanche, quand son équipe a inscrit une victoire de 4-0 en finale AAA sur les Estacades de la Mauricie. Une victoire pleinement méritée pendant laquelle Charles-Antoine Tremblay, Yoan Legendre, Jérémy Guay et Gabriel Tremblay ont trouvé le fond du filet. Le jeu blanc est allé à Mivil Tremblay.
«Impossible de demander mieux, a avancé Arnaud Dubé. Ce que nous avons réalisé en fin de semaine est assez impressionnant. Il y avait d'excellents clubs au tournoi et nous avons démontré qu'on peut avoir des résultats quand on y met des efforts et qu'on s'aide les uns les autres. Notre thématique pour le tournoi était de s'unir, de se ressembler. C'est ce que nous avons fait. Nous avons laissé tout notre coeur sur la glace.
«Pour nous, un tournoi sert à nous préparer à des contextes de matchs où il y a de la pression, en prévision des championnats provinciaux à la fin de l'année. Je suis capable de dire que mes joueurs sont capables de répondre à la pression et c'est très prometteur pour la suite.»
Notons qu'Arnaud Dubé a savouré dimanche un troisième championnat de suite au tournoi de Jonquière. Les deux premiers avaient été obtenus dans la classe AA, avec les Espoirs du Saguenay.
Victoire disco
Entraîneur du National de La Baie, Martin Desforges s'était engagé auprès de ses joueurs à se vêtir à la mode disco si l'équipe atteignait la finale. Il a tenu parole dimanche et c'est avec une grosse perruque blonde sur la tête et une chemise aux allures des années 70 sur le dos qu'il a vu sa formation lui offrir une belle victoire de 3-0 sur le Garaga de Saint-Georges, en finale de la classe BB. Marc-Antoine Fortin (2) et Marc-Antoine Simard ont marqué pour les champions et le gardien Mathys Pelletier n'a rien donné au Garaga.
«Je suis très satisfait de mon équipe, a résumé l'entraîneur baieriverain. Nous avons obtenu du travail acharné de chaque membre de l'équipe. Tout le monde a tiré dans le même sens. Tous les défis sont réalisables, mais je n'aurais pas pu prédire un tel résultat au début du tournoi. Nous avons affronté de gros adversaires. C'est vraiment un travail exceptionnel de toute l'équipe.»
Classe B: un premier titre pour les ReBELLES
Il y avait beaucoup de belles histoires autour de la finale B du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière, dimanche matin. D'un côté, on retrouvait le Kakautiit junior de Puvirnituq, une équipe du Nunavik qui terminait une semaine de rêve à Saguenay. De l'autre, les ReBELLES du Saguenay-Lac-Saint-Jean, une organisation qui existe depuis 2008, mais qui n'avait jamais gagné le tournoi de Jonquière malgré des présences continuelles en finale ou en demi-finale. Autour des entraîneurs de cette formation planait aussi le doux souvenir de Mélina Boulianne, une amie et coéquipière décédée dans un accident de la route en 2014.
Si les ReBELLES n'avaient pas gagné à Jonquière avant cette année, ce n'est plus le cas maintenant. Grâce à un but de Maïka Truchon inscrit avec deux minutes à jouer, elles ont fait pleurer les responsables du hockey féminin régional en l'emportant 2-1.
«On y croyait, a résumé celle qui dirige la formation régionale féminine, Catherine Gagné. Nous connaissons une bonne saison et les filles sont arrivées au tournoi avec confiance. Elles ont travaillé vraiment fort pour se rendre à cette victoire en finale. Nous nous attendions à un match serré parce que nous affrontions une bonne équipe.
«Nous avons un beau groupe de filles cette année. L'esprit d'équipe est extraordinaire, les filles se tiennent serrées. Elles travaillent fort dans les pratiques et les matchs. Ce n'est pas toujours facile quand tu es au hockey féminin, mais je pense que ça motive nos filles encore plus. Être la première équipe des ReBELLES à gagner le tournoi de Jonquière, ça fait un petit velours.»
De l'autre côté du Palais des sports, pas de longs visages ou de larmes. Le vestiaire de l'équipe de Puvirnituq a plutôt été le théâtre de scènes de réjouissances. Les joueurs et entraîneurs ont même fait sauter quelques bouchons de mousseux, histoire de bien finir une semaine extraordinaire et de rappeler que la victoire n'était pas l'objectif principal de leur aventure. Il y a une semaine, après leur premier match, les responsables de l'équipe mise sur pied pour inciter les jeunes à aller à l'école et à adopter de bons comportements avaient laissé entendre qu'ils sortiraient gagnants de leur expérience à Jonquière, peu importe les résultats sur la glace. Ce n'est pas le résultat de la finale qui a modifié leur opinion.
«Gagner notre premier match du tournoi avait été une surprise, a rappelé le responsable de celle équipe, Bruno Hamel. Se rendre jusqu'à la finale était déjà une victoire pour nos gars. C'est incroyable. On l'avait dit auparavant, qu'on gagne ou qu'on perde, nos joueurs étaient gagnants.
«Qu'on gagne ou qu'on perde, ça prenait du champagne (du mousseux sans alcool). Nous voulions que nos jeunes vivent l'expérience. Nous sommes très heureux, nous ne pouvons demander mieux.»
Invités à se prononcer sur la possibilité qu'une autre équipe de Puvirnituq participe au tournoi en 2018, Bruno Hamel et son acolyte Hugo Couillard ont répondu que ce sera très difficile parce qu'une telle expérience demeure très onéreuse. Ils espèrent que le résultat incitera d'autres partenaires de leur communauté à donner un coup de main.
Classe A
En finale de la classe A, les Monarques de Saint-Ambroise ont marqué dès la 20e seconde de jeu et ils n'ont jamais tiré de l'arrière face aux Couguars de Chicoutimi.
Ils ont célébré un gain de 3-1 grâce à deux buts de Simon Pageau et à un filet de Vincent Tremblay, ce dernier sur un lancer de pénalité. La réplique est venue d'Anthony Jomphe.
Résultats
FINALES CONSOLATION
B
Griffons d'Alma 7
Blues de Jonquière 3
A
National de La Baie 1 
Royal de Métabetchouan 2
BB
Marquis de Jonquière 3 
Orioles de Jonquière 1
AAA élite
Cascades des Bois-Francs 4
Noir et Or de Mortagne 2
AAA relève
Noir et Or de Mortagne 4
Espoirs SagLac 1
Finale or
Nord-Côtiers de la Côte-Nord 3
Estacades de la Mauricie 1