Philippe Quessy a coiffé de justesse Luc Tremblay, le devançant par trois dixièmes de seconde.

Tour du mont Valin: un nouveau roi au 45 km classique

Le 45 km classique du Tour du mont Valin a un nouveau champion. Vincent Ruel, qui tentait de remporter une huitième course et d’égaler ainsi le record de tous les temps de l’épreuve organisée à Saint-Fulgence, a fini troisième, détrôné par Claude Dalcourt.

Le champion, dont ce n’est pas la première victoire, a terminé la course dans un temps de 3h06m21s. Dalcourt est arrivé 3 minutes avant Vincent Ruel, qui a fini troisième derrière Phil Shaw. Le gagnant est demeuré modeste dans la victoire.

«On a skié ensemble jusqu’à la descente. Le détrôner, c’est un bien grand mot. On est des amis pis des bons skieurs. On s’est tirés tout le long de l’épreuve», explique le fondeur.

Le cocktail météo des derniers jours n’a pas facilité la vie des skieurs. Malgré tout, les organisateurs de cette compétition étaient bien heureux que la pluie qui tombait aux petites heures du matin se soit transformée en neige juste à temps pour le départ des huit épreuves de ski de fond et des deux de raquette.

«Pour le style classique, c’était atroce» lance en riant Claude Dalcourt, ajoutant qu’il y avait une dizaine de centimètres de neige en haut des monts et qu’il n’y avait pas vraiment de piste.

Claude Dalcourt est le nouveau champion du 45 km style classique.

Erreur de parcours

Au 45 km style libre, le champion de l’année dernière, Vincent Blais, pensait bien avoir répéter son exploit. Franchissant la ligne d’arrivée après 2h21m17s, il a appris quelques instants plus tard qu’il avait fait une erreur dans le parcours, omettant de refaire une boucle de quelques kilomètres et a été disqualifié. Le fondeur arrivé en deuxième place, Luc Thériault, a lui aussi été disqualifié pour les mêmes raisons. Blais ne pouvait pas cacher sa déception, lui qui menait l’épreuve au moment de faire cette erreur.

Cet accroc a tout de même donné lieu une fin de course enlevante. Les trois premières personnes qui ont terminé le 45 km style libre sont arrivés dans un intervalle de moins deux secondes. Philippe Quessy (2h42m08.5s) a devancé Luc Tremblay (2h42m08.8s) et Pierre Lavoie (2h42m10s) de justesse.

Les trois skieurs qui se sont retrouvés sur le podium se suivaient de près depuis 30 minutes. «Luc [Tremblay] avait pris une avance. On a réussi à aller le rejoindre et à finir ça ensemble», explique Philippe Quessy.

Condition difficile

Encore essoufflé par l’effort qu’il venait de livrer, Philippe Quessy, qui participait à son premier tour du mont Valin, a lui aussi souligné la difficulté des conditions en raison de la météo.

«C’était une course difficile. Les conditions étaient vraiment ardues. Au début, ça allait bien, mais plus on montait en altitude et plus c’était compliqué. Il fallait lever les skis vraiment haut. Il y avait de la neige et il y avait du vent», raconte le gagnant.

Le plaisir était au rendez-vous pour les quelque 440 participant du Tour du mont Valin,.

Chez les femmes, Ariane Carrier a terminé première au 45 km classique, terminant la course en 3h25m08s. Myriam Paquette (3h09m59s) a été la plus rapide au 45 km style libre.

Plus de 440 personnes de tous les âges étaient inscrites aux différentes épreuves de la 34e édition du tour du mont Valin. Cette épreuve est la dernière de la finale du circuit de Maîtres.