Tour du mont Valin: un cinquième titre pour Vincent Ruel

Le froid et un vent glacial n'ont pas ralenti les élans de Vincent Ruel. Pour une cinquième année de suite, le fondeur a été sacré grand champion du 45 kilomètres style libre, samedi, lors de la 31e édition du Tour du mont Valin.
Son pire ennemi n'aura donc pas été les autres skieurs pour celui qui a arrêté le chrono après 2h15mn et 16 secondes d'efforts, trois minutes devant André Tremblay et Pierre-Olivier Boily, respectivement deuxième et troisième.
«Sur papier, je savais que j'étais pas mal le plus fort donc je me suis dit que j'allais essayer de dominer l'édition, a partagé le sympathique athlète au terme de l'épreuve. Je pense que ça a bien fonctionné, mais je me suis gelé les mains. À l'arrivée, je me suis rendu rapidement dans le véhicule de premiers soins avant d'être amené à l'infirmerie. Ça faisait vraiment mal, mais ce n'est rien de grave. C'est seulement une anecdote de plus à raconter.»
Côté anecdote, Vincent Ruel ne donne pas sa place. Après avoir fait l'aller-retour entre Québec et le Saguenay en une journée l'an passé, il a cette fois décidé de venir défendre son titre même s'il est le nouveau propriétaire d'une maison depuis vendredi.
«On aurait pu déménager, mais on a décidé de venir sur les monts Valin, a lancé le skieur en riant, entouré de sa conjointe et de ses trois jeunes enfants. Ça prouve qu'on aime venir ici. Les autres coureurs et les gens de l'organisation sont toujours gentils.»
Vincent Ruel a confirmé sa présence pour l'édition 2017, tout en soulignant qu'il pourrait délaisser le style libre.
«Je pourrais peut-être essayer de l'emporter en classique au moins une fois, a-t-il émis. D'un autre côté, je suis à la chasse du record de huit titres consécutifs en style libre de Steve Cyr.»
Stéphanie Collard récidive et conserve sa couronne
Championne en titre du 45km style libre, Stéphanie Collard a gardé sa couronne.
Elle a toutefois eu fort à faire pour conserver son bien, en terminant moins de 10 secondes devant Camille Pépin.
«C'était une belle course, les conditions étaient super belles, mais ce n'était pas chaud, a convenu la Jonquiéroise. J'ai été longtemps toute seule, mais un moment donné, je me suis tournée et j'ai aperçu une autre fille. Je me suis dit que j'allais «clancher» la descente! Ce n'est pas toujours facile d'arriver bien préparée. J'ai trouvé le tour difficile et je pense qu'il me manquait un peu de forme. Je suis super contente et je suis aussi contente d'avoir eu de la compétition. Je félicite d'ailleurs les autres participantes.»
525 skieurs et raquetteurs se sont inscrits à cette 31e édition du Tour du mont Valin. Les participants ont eu de bons mots pour la qualité de l'organisation.
La directrice générale du Tour, Lucie Maltais, a salué la contribution des quelque 120 bénévoles.
«Sans eux, c'est impossible de tenir un événement du genre, a-t-elle affirmé. Il y a beaucoup d'organisation et c'est toujours apprécié par tout le monde d'avoir de l'aide.»
Une première pour Claude Dalcourt
Au 45 kilomètres classique, Claude Dalcourt s'est présenté sous un bon jour. Il a franchi le fil d'arrivée près de quatre minutes devant Pierre Lavoie, auteur du deuxième meilleur temps. Vincent Léonard a complété le podium.
«Je m'attendais plus à m'accrocher que de gagner puisque j'ai été malade il y a environ deux semaines, a fait savoir Claude Dalcourt. Je ne savais pas si j'allais être endurant, mais finalement la forme est là. Je suis bien content de finir la saison sur cette note. Il faisait froid un peu et c'est sûr qu'en étant devant, il n'y avait personne pour me couper du vent.»
Pour Pierre Lavoie, cette deuxième position faisait son affaire. Il renouait avec le style classique, après avoir participé au style libre l'an dernier.
«Je suis content parce que c'est une course qui n'est jamais facile et aujourd'hui, le niveau était élevé avec les Phil Shaw (sixième), Simon Thibault (septième) et bien sûr Claude Balcourt, qui était intouchable, a indiqué le Baieriverain, qui s'est fait chauffer par Vincent Léonard une bonne partie de la course.
«Il poussait vraiment fort et ça prenait tout mon petit change pour le suivre, a ajouté Pierre Lavoie. Il a finalement eu un problème d'épaule et j'ai réussi à le distancer.»
Résultats - 45 km
Style libre
Masculin
1- Vincent Ruel 2h15mn16
2- André Tremblay 2h18mn14
3- Pierre-Olivier Boily 2h18mn17
Féminin
1- Stéphanie Collard 2h48mn13
2- Camille Pépin 2h48mn21
3- Danielle Pedneault 2h59mn54
Style classique
Masculin
1- Claude Dalcourt 2h35mn58
2- Pierre Lavoie 2h39mn3
3- Vincent Léonard 2h42mn48
Féminin
1- Ariane Carrier 3h08mn56
2- Josée Vincent 3h16mn09
3- Rachel Martel 3h22mn