Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ralenti par un virus en début de saison, le cycliste de Sainte-Perpétue, Hugo Houle, a renoué avec la compétition au Tour de Suisse, qui sert de préparation en vue du Tour de France.
Ralenti par un virus en début de saison, le cycliste de Sainte-Perpétue, Hugo Houle, a renoué avec la compétition au Tour de Suisse, qui sert de préparation en vue du Tour de France.

Tour de Suisse: Houde et Boivin de retour dans l’action

Sportcom
Article réservé aux abonnés
Quatre Québécois, dont Hugo Houle (Astana – Premier Tech) et Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), ont amorcé le Tour de Suisse, dimanche, après une pause de compétition de quelques semaines.

Houle a signé la meilleure performance des quatre avec une 52e position au contre-la-montre, présenté en lever de rideau de cette compétition prévue pour huit étapes. À l’issue de la course, le Québécois s’est dit bien heureux de constater que la forme était enfin au rendez-vous.

Même si la pluie et certaines portions plus ardues du parcours de 10,9 kilomètres lui ont donné un peu de fil à retordre, le cycliste de Sainte-Perpétue était satisfait de sa performance.

« La première partie (du parcours) était assez technique et la chaussée était encore très mouillée. Il y avait beaucoup de virages, alors il fallait être prudent. Je n’ai pas pris de risque et j’ai été assez conservateur. J’ai fait une petite erreur, mais je suis bien content dans l’ensemble », a-t-il indiqué à Sportcom quelques minutes après son passage.

Ralenti par un virus en début de saison, Houle a dû s’allouer une pause pour se remettre sur pied. Après une bonne période de repos et un camp préparatoire, il participait à une première course en plus de six semaines.

« J’étais encore malade après les classiques belges à la fin du mois d’avril et j’ai dû prendre des antibiotiques pour régler le problème. Ça n’a pas été simple et ça m’a beaucoup embêté, mais l’entraînement des dernières semaines a bien été et, aujourd’hui (dimanche), j’ai pu constater que la forme est bonne. Les jambes ont bien répondu ! »

L’athlète de 30 ans souhaite ainsi tirer profit de son passage en Suisse pour se préparer en vue d’une éventuelle participation au Tour de France, qui s’amorcera le 26 juin, à Brest.

« J’ai hâte de voir comment je vais réagir ! Je ne suis pas encore au top de ma forme, mais je dirais que j’ai déjà retrouvé un bon niveau. J’espère progresser cette semaine et arriver prêt pour la France », a-t-il conclu.

Autres Québécois

Lors de cette 85e édition du Tour de Suisse, les quatre Québécois en action ont tous déjà roulé à Saguenay, que ce soit lors de la Coupe des Nations U23 ou du Grand Prix Cycliste. Outre Hugo Houle, le Québécois Nickolas Zukowsky (Rally) a conclu au 110e rang. Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation), qui a grandi au Saguenay, a pris le 127e rang, et son coéquipier James Piccoli a obtenu la 131e position.

Küng prend les commandes

C’est le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ) qui a été le plus rapide lors de ce contre-la-montre disputé dans les rues de Frauenfeld. Il a signé un temps de 12 minutes pour devancer son compatriote Stefan Bissegger (EF Education - Nippo, +4 secondes) et l’Italien Mattia Cattaneo (Deceuninck - Quick Step, +12 secondes), deuxième et troisième, dans l’ordre.

La deuxième étape sera présentée lundi, alors que les participants franchiront 178 kilomètres en montagne pour rallier l’arrivée à Lachen. Avec Johanne Saint-Pierre