Juraj Kolnik a obtenu une bonne chance de marquer en première période, mais le gardien Marc-Antoine Gélinas a effleuré la rondelle pour la faire dévier.

Toujours parfaits face aux Draveurs

Les Marquis de Jonquière ont le numéro des Draveurs de Trois-Rivières. Pour une quatrième fois en autant de tentatives, les régionaux ont vaincu leurs rivaux trifluviens, cette fois par la marque de 5 à 2, samedi soir, devant seulement 1185 spectateurs réunis au Palais des sports de Jonquière.

Cette victoire permet aux Marquis de s’approcher à un point du sommet du classement général de la Ligue nord-américaine de hockey, détenu par l’Assurancia de Thetford.

La rencontre a mal débuté pour la troupe à Benoît Gratton, qui tirait de l’arrière 2-0 après un peu plus de cinq minutes de jeu. James Desmarais a réduit l’écart avant la fin de la première, puis le dur à cuire Steven Oligny a sorti ses habiletés offensives en deuxième période, en marquant deux fois en avantage numérique. Mine de rien, son second but s’est avéré celui de la victoire.

«Mis à part leurs deux buts en première période, je suis assez satisfait du reste du match, a résumé Benoît Gratton lorsque joint par téléphone après la rencontre. On a joué du bon hockey. On n’est peut-être pas sorti avec beaucoup d’émotion et on n’était peut-être pas aussi prêt à compétitionner que les autres matchs, mais après qu’on soit allé chercher le premier but, on a réussi à prendre le momentum. On a débuté la deuxième période avec trois pénalités, mais on a réussi à bien jouer en désavantage numérique (les Draveurs sont 0 en 11). Je pense que les unités spéciales ont vraiment fait la différence.»

James Desmarais à ajouté un deuxième filet à sa soirée au dernier tiers, suivi de Gabryel Paquin-Boudreau trois minutes plus tard. À 5-2 Marquis, l’issue de ce match était scellée.

Concernant la présence de Steve Oligny sur l’attaque massive, Benoît Gratton a avoué  avoir utilisé son flair. «Depuis le début de l’année, c’est l’un de nos guerriers, a louangé l’entraîneur. Je lui ai parlé avant le match et je lui avais dit qu’il allait voir plus d’action. Il en a profité et tant mieux pour lui. Tous les joueurs étaient bien contents qu’il puisse contribuer sur la feuille de pointage.»

Marquis et Draveurs s’affrontent de nouveau le 22 décembre, cette fois au Colisée de Trois-Rivières. Entre-temps, Jonquière joue son prochain match vendredi prochain, en rendant visite aux 3L de Rivière-du-Loup.

«On aurait aimé sortir avec la victoire contre Thetford vendredi (défaite de 4-3 en prolongation), mais je suis assez satisfait de notre fin de semaine», a conclu Benoît Gratton.

James Desmarais a compté but des Marquis en première période, réussi à l'aide d'un bon tir des poignets.

En bref

Raphaël Girard obtenait un deuxième départ en 24 heures devant le filet des Marquis. Cédric Desjardins était bien installé au bout du banc. «Cédric s’est fait mal pendant la période d’échauffement lors du dernier match et il n’était pas à 100 pour cent, a expliqué Gratton. Comme Raphaël a bien fait vendredi à Thetford, on a décidé de continuer avec lui. Ce n’est rien de grave, mais on préfère ne pas prendre de chance à ce temps-ci de l’année».

Steven Oligny (Marquis) et Sébastien Laferrière (Draveurs) ont tôt fait de régler leurs comptes. Dès la quatrième seconde de jeu, les deux hommes forts ont jeté les gants. Le joueur des Marquis a porté quelques bons coups, mais on peut parler d’un combat nul.

Christopher Guay, Matthew Boudreau, Alex Bourret, Joshua Desmarais et Stefan Chaput n’ont pas enfilé l’uniforme des Marquis contre les Draveurs.

Sébastien Laferrière, des Draveurs, et Steven Oligny des Marquis, ont jeté les gants dès la quatrième seconde de jeu en première période.