Terrains de tennis refaits à Kénogami

Les deux courts de tennis à surface dure situés à l’arrière de l’Aréna Kénogami seront refaits à neuf d’ici la fin de l’été. Outre le tennis, les terrains serviront aussi de site pour la pratique du pickleball, une discipline qui prend de l’ampleur depuis quelques années. Aussi appelé tennis léger, le pickleball est un mélange de sport de raquette (tennis, badminton, ping-pong et racquetball). Deux terrains sont déjà disponibles dans le quartier des Peintres à Jonquière (1840, rue Pellan) et un autre au parc Paul-Roger-Cantin, près de la Chapelle à Lac-Kénogami (débarcadère l’Éperlan). Pour en revenir au Pickleball, le sport se joue en double et en simple, à l’intérieur comme à l’extérieur (saison estivale), sur une surface dure. Sur le site de la fédération québécoise, on cite les «nombreux avantages» du pickleball. «Le pickleball peut être pratiqué par des personnes de tous les âges et est considéré par certains adeptes comme une fontaine de jouvence», indique-t-on sur le site. «Importé au Québec par Marcel Lemieux et Louise Barrette en 2008; la Fédération québécoise de pickleball a été créée en juin 2011.» Depuis, la discipline est de plus en plus populaire partout au Québec. Johanne Saint-Pierre