Comme dans le junior majeur, les activités du hockey mineur se poursuivront à huis clos à Saguenay et Alma, à l’exception des accompagnateurs des plus petits.
Comme dans le junior majeur, les activités du hockey mineur se poursuivront à huis clos à Saguenay et Alma, à l’exception des accompagnateurs des plus petits.

Terminé les spectateurs dans les arénas à Saguenay et Alma

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Avec le passage de la région dans la zone orange, les spectateurs ne sont plus admis dans les arénas à Saguenay et à Alma. Un accompagnateur est toujours autorisé par enfant pour les plus jeunes.

Au lendemain du changement de couleur, la Ville de Saguenay et le Service des loisirs et de la culture de la Ville d’Alma ont publié des mises à jour des consignes, abaissant le nombre de personnes admises sur un plateau à 25 personnes, incluant les participant et le personnel d’encadrement. 

Pour l’Association du hockey mineur de Saguenay, c’est donc le huis clos à partir de la catégorie pee-wee. Les jeunes des classes pré-novice, novice et atome ont encore droit d’avoir un accompagnateur. 


À Alma, l’accès aux plateaux du Centre Mario-Tremblay est désormais restreint seulement aux utilisateurs, informe-t-on sur le site Internet. Comme à Saguenay, les accompagnateurs sont permis, mais «sont priés de limiter leur temps de présence sur place au strict minimum». Également, la porte d’entrée principale demeure le seul accès pour l’ensemble des plateaux d’activités.

Malgré le contexte, les cours et activités sous la responsabilité du Service des loisirs et de la culture se poursuivent. Certains seront toutefois donnés en alternance, en donnant l’exemple des cours de natation préscolaire et primaire. Tous les participants seront avisés par courriel. Certains cours gérés par un organisme pourraient également être affectés, précise-t-on. L’horaire de la piste de course-marche est également modifié afin d’éviter le croisement des participants et des activités. Toutes les informations précisent se retrouvent sur le site Internet.

Une responsabilité des villes

Coordonnateur et directeur des communications à Hockey Saguenay-Lac-Saint-Jean, Pascal Bouchard, précise que la responsabilité d’admettre ou non les spectateurs incombe aux différentes municipalités, avec les directives de la Santé publique. 

Le plan de relance de Hockey Québec se retrouve toujours en phase 5, il n’est donc pas encore possible de d’aligner des équipes complètes et les matchs doivent être disputés à l’intérieur d’une même région. La prochaine mise à jour est attendue le 16 novembre, mais les responsables régionaux travaillent sur un projet qui permettra aux jeunes de jouer et limiter les déplacements. Les détails seront dévoilés prochainement, assure Pascal Bouchard, précisant que malgré les nombreux changements de directives, l’horaire des activités est présentement en rédaction. 

«Je ne m’attends pas d’avoir de phase 6 avant les Fêtes. On va organiser quelque chose pour faire jouer nos jeunes avant les Fêtes. Après, on va avoir de nouvelles directives. Si on peut partir nos saisons régulières après les Fêtes, on va le faire c’est sûr. Avant, on va vraiment faire plus du local», d’indiquer Pascal Bouchard.