Katherine Sebov remporte le premier titre professionnel de sa carrière.

Tennis : Sebov championne à Saguenay

Pour la deuxième fois de son histoire, le Challenger Banque Nationale de Saguenay a couronné une Canadienne. La Torontoise Katherine Sebov a en effet savouré son premier titre professionnel en remportant à l’arraché la finale contre la Néerlandaise Quirine Lemoine en deux manches de 7-6 (10) et 7-6 (4) devant une belle foule réunie au Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS).

Grâce à cette victoire, l’athlète de 19 ans, classée 274e au début du tournoi, empoche une bourse de 9119 $ US et 80 points au classement, ce qui lui permettra de s’installer dans le top-200 du circuit mondial féminin. « J’adore jouer au Canada et gagner mon premier titre professionnel devant mes partisans est vraiment spécial. J’ai eu des matchs difficiles cette semaine, mais je suis très satisfaite de ma victoire d’aujourd’hui et j’espère poursuivre sur cette lancée d’ici la fin de la saison. »

« (Ce premier titre chez les pros) signifie beaucoup pour moi. J’ai vraiment dû trimer pour gagner mes matchs, et ce, du premier jusqu’à la finale. Que ça se termine ainsi est vraiment merveilleux et ça représente un gros pas de franchi en avant », a-t-elle commenté après avoir partagé de beaux moments d’émotions avec sa mère et le public qui l’a appuyée après plus de deux heures d’effort. 

Il faut dire qu’elle a dû batailler dur et puiser dans ses ressources pour demeurer concentrée tout au long de la première manche qui s’éternisait et de la seconde qui s’est aussi terminée en bris. Les deux joueuses frappaient des coups en fond de terrain et se sont beaucoup fait courir l’une et l’autre. Mais malgré cette finale de plus de deux heures et la fatigue, la Canadienne a réussi à relever son jeu et à demeurer concentrée jusqu’à la toute fin pour enlever les bris d’égalité.

Bien sûr, ce premier titre est bon pour sa confiance, puisque « ça m’a permis de constater que mon jeu pouvait fonctionner contre n’importe qui, peu importe mon adversaire. Ça m’a aussi permis de constater que ça va bien fonctionner si je reste concentrée et forte physiquement et ça augure bien pour le reste de la saison », ajoute celle qui participera au tournoi de Toronto. Par la suite, elle projette de prendre part, en novembre, au tournoi WTA à Houston au Texas et si son nouveau classement le lui permet, elle tentera probablement sa chance aux qualifications des Internationaux de tennis d’Australie en janvier.

En remportant la finale de la 13e édition du Challenger Banque Nationale de Saguenay, la nouvelle reine, Katherine Sebov, est devenue la deuxième Canadienne à mettre la main sur le convoité trophée en simple. Avant elle, seule Rebecca Marino avait réussi l’exploit en 2010.

Plus constante

Son adversaire, Quirine Lemoine, 26 ans, qui a déjà pointé au 137e rang mondial, est pour sa part repartie plus riche de 4863 $ US et de 48 points de classement. Cette dernière a avoué que ce match de finale avait été son plus difficile de la semaine, surtout mentalement. 

« J’étais plus sous pression pour ce match alors que j’étais plus relax pour les précédents », concède celle qui a eu recours à un bandage préventif à sa cheville gauche au début de la deuxième manche, afin d’éviter tout risque de blessure.

L’athlète des Pays-Bas estime également qu’elle n’a pas été aussi constante qu’elle aurait dû. « C’est pourquoi je me sens déçue, car j’avais le sentiment que j’aurais pu remporter ce match », concède celle qui disputait cependant son premier tournoi après une absence d’un peu plus de dix semaines en raison d’une blessure à un poignet. Elle se console donc d’avoir pu disputer une finale aussi rapidement après son retour en compétition.

« Ça ne peut qu’aller mieux » a conclu la Néerlandaise qui prendra part au tournoi de Toronto et à un tournoi aux États-Unis avant de retourner en Europe pour y disputer quelques tournois, puis clore l’année par des tournois en Inde et à Dubaï.

Mentionnons enfin que samedi, la finale du double a été remportée par les troisièmes têtes de série, Tara Moore (GBR) et Conny Perrin(SUI) au super bris d’égalité (6-0, 5-7 et 10-7) contre le duo formé par la Torontoise Sharon Fichman et l’Américaine Maria Sanchez.

La Néerlandaise Quirine Lemoine semblait songeuse, elle qui est passée bien près de ravir les grands honneurs de la finale en simple du Challenger Banque Nationale de Saguenay, mais c’est finalement la Canadienne Katerine Sebov qui a eu le dernier mot.