Sports régionaux en bref

Patinage de vitesse : Gagnon domine les sélections

Déçue de ne pas avoir été sélectionnée pour les Championnats du monde courte piste tenus en Bulgarie, Claudia Gagnon a montré de quel bois elle se chauffe, en fin de semaine, en terminant première au classement cumulatif des sélections canadiennes tenues à Calgary.

Membre de l’équipe nationale, la patineuse de vitesse courte piste Claudia Gagnon (au centre) s’est imposée aux sélections nationales seniors tenues à Calgary. La Baieriveraine a terminé au sommet du classement cumulatif. Elle est entourée de Jamie MacDonald de la Colombie-Britannique (à gauche) et de Rikki Doak du Nouveau-Brunswick.

La Baieriveraine s’est imposée dans presque chacune des six épreuves. « Nous devions faire deux fois chacune des distances. J’ai fini première aux deux 1500 m, j’ai obtenu une première et une deuxième place aux deux 500m et, au 1000m, j’ai fini première au premier, mais j’ai chuté lors de la demi-finale du deuxième pour terminer au 6e rang. Je suis vraiment satisfaite de ma fin de semaine. Je me sentais en forme, mais je ne pensais pas que je ferais aussi bien », a-t-elle avoué en entrevue téléphonique.

Pour ce qui est des mondiaux, Gagnon n’en faisait pas un objectif en début de saison, mais après ses participations à des étapes du circuit de la Coupe du monde, elle estimait qu’elle avait le potentiel pour être choisie, « pas pour les courses, mais plus pour les relais », précise l’athlète de 20 ans. « J’y ai cru jusqu’à la fin, mais je n’ai pas été retenue. J’étais déçue, mais en même temps, je me suis dit que j’allais prouver que j’avais ma place avec l’équipe (nationale). »

À l’instar des autres membres de l’équipe nationale, la Saguenéenne profite d’un mois de congé. En fait, les athlètes ont deux semaines de congé et les deux suivantes, ils reprennent graduellement l’entraînement. Étudiante au Collège Maisonneuve, la Baieriveraine profitera de cette pause pour venir au Saguenay et relaxer un peu, tout en poursuivant ses cours à distance.

Quatre régionaux

Quatre autres patineurs de la région ont pris part à ce rendez-vous qui a réuni les 32 meilleurs patineurs et 32 meilleures patineuses au pays, exception faite bien sûr des cinq hommes et cinq femmes qui participaient aux Championnats du monde en Bulgarie.

Outre Claudia Gagnon, la Félicinoise Mélina Tremblay, qui s’entraîne au CRCE de Montréal, a connu son baptême du feu, elle qui en était à sa première sélection nationale senior. Évoluant dans la catégorie des 16 ans, il lui reste encore deux ans à parfaire son apprentissage chez les juniors. Elle a fait le plein d’expérience et a terminé au 29e rang.

Chez les garçons, Charles Fortin, du Centre Marc-Gagnon, a établi deux nouvelles marques personnelles à sa première participation à la sélection nationale senior, soit au 500 m (41,68s) et au 1000m (1mn26s). Toutefois, cela ne s’est pas nécessairement traduit par de bons pointages, de sorte qu’il a conclu au 29e rang.

Un autre natif de Chicoutimi, Samuel Villeneuve, qui s’entraîne au CRCE de Montréal, n’a pas pu participer aux six épreuves en raison d’une blessure à la cheville. Il a hérité du 31e rang. Quant à Vincent Girard, un Chicoutimien qui s’entraîne au CRCE de Calgary, il était de retour d’une blessure et ne semblait pas au sommet de sa forme. Il a conclu au 26e rang.

+

DÉPART VERS LE LAC BAÎKAL POUR BENOÎT TREMBLAY 

(Johanne Saint-Pierre) – C’est enfin le jour J pour Benoit Tremblay, président fondateur et designer de Concept Air Kites, qui se prépare à relever un nouveau défi d’envergure : une expédition en solitaire sur le lac Baïkal, en Russie, aussi surnommé la « Perle de la Sibérie ». 

Si tout va bien, le Fulgencien souhaite réaliser une première en effectuant un aller-retour de plus 1500 kilomètres sur la longue surface glacée, en autonomie complète, tracté par ses propres voiles. 

Voici ce à quoi se résument ses bagages, lui qui s’envolera vers la Russie mercredi. 

Vous pourrez le suivre sur Facebook : Expédition : La Longue Ride Baïkal 2019.

+

FINALE DE LA LIGUE DE HOCKEY SENIOR DU FJORD 

(Johanne Saint-Pierre) – Les deux équipes finalistes de la Ligue de hockey senior du Lac au Fjord sont maintenant connues. 

Ce sera donc le Multiconcessionnaire de Dolbeau-Mistassini contre le MGR Express de Saguenay. 

Le Multiconcessionnaire a mis fin à la série demi-finale qui l’opposait aux Éclairs de Charlevoix en remportant le sixième match par la marque de 5-1. Le premier duel de la série finale de la Coupe Sylmat aura lieu le vendredi 15 mars, à compter de 20h30, à l’Aréna Jean-Claude Tremblay de La Baie. 

Le deuxième match se déroulera à l’Aréna de Dolbeau, samedi, à 20h. 

+

LES ÉPERVIERS FONT LE POINT APRÈS L'ÉCHAUFFOURÉE DE VENDREDI

Les Éperviers de Sorel-Tracy ont fait le point par communiqué concernant le brasse-camarade qui s’est déroulé dans les gradins du Colisée Cardin, vendredi dernier, lors du premier duel Éperviers-Marquis. 

L’échauffourée survenue à la fin du match impliquait le joueur des Marquis, Steven Oligny, et des spectateurs. 

Les Éperviers condamnent non seulement tout comportement ou propos raciste, sexiste ou homophobe à l’égard d’un joueur, d’un entraîneur ou d’un officiel, mais ils appliquent également une politique de tolérance zéro en cas de comportements violents envers les partisans, les joueurs, les entraîneurs ainsi que les officiels de la ligue. 

Ainsi, tout partisan qui posera un geste ou aura un comportement allant à l’encontre de ces politiques sera expulsé immédiatement et se verra également interdire l’accès au Colisée Cardin pour les parties des Éperviers. Dans le cas de l’altercation du 8 mars au Colisée Cardin, la direction travaillait à identifier les fautifs afin de leur refuser l’accès aux prochains matchs.