Sport-études: la date du 14 septembre réjouit Mathieu Dion

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Après avoir vertement critiqué la décision du gouvernement et de son ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, de retarder au 1er octobre le début des sports-études, l’entraîneur-chef du programme en baseball au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mathieu Dion, accueille très favorablement l’annonce de la reprise des activités le 14 septembre « si tout va bien » comme l’a précisé le premier ministre François Legault en conférence de presse vendredi après-midi.

« C’est une excellente nouvelle. Ça reste une décision douteuse, mais c’est sûr que je suis content. Honnêtement, ça va nous permettre de travailler plus avec les jeunes dehors, de nous préparer en vue de nos tournois et aussi de faire travailler nos entraîneurs qui n’auront pas besoin de se trouver un autre travail », se réjouit l’entraîneur-chef des Pionniers et des Voyageurs midget AAA.

À LIRE AUSSI : Reprises des activités sportives et artistiques à l'école le 14 septembre [VIDÉO]

« Tout le monde a été pris de court (avec l’annonce du ministre Roberge). Une semaine avant, on avait eu une réunion pour le départ de nos sports-études », rappelle Mathieu Dion. Ce dernier trouvait d’ailleurs paradoxal que les rassemblements de 250 personnes à l’extérieur soient permis, mais qu’une pratique avec 20 jeunes ne le soit pas.

Avec cette nouvelle date, les jeunes en sport-études commenceront une semaine et demie plus tard qu’à l’habitude. L’entraîneur-chef est donc heureux de voir que le gouvernement a coupé de moitié la période initiale du 1er octobre. « C’est ultra positif ! C’est une bonne nouvelle aussi pour les jeunes, car il y en a parmi eux que ça fait quatre ans qu’ils vont à l’école avec du sport et c’est leur motivation pour aller à l’école et ils avaient peut-être besoin de cette bonne nouvelle pour continuer », plaide le jeune homme bien connu pour son franc-parler.

Ce revirement est bien accueilli, déjà que les jeunes au secondaire n’avaient pas eu de retour en classe au printemps et que le baseball estival n’a commencé que le 7 juillet.

Au cours de la prochaine semaine, en plus de Baseball Québec, il rencontrera les directions des trois écoles accueillant le sport-études en baseball pour préparer la rentrée sportive et les tournois d’automne. « J’ai hâte de voir ce qu’ils vont nous dire, mais je suis sûr que ça va être positif ! », a-t-il conclu.