Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Pour une deuxième fois en autant de rendez-vous, le Chicoutimien Jordan Lebel (Boss Racing) a remporté l’or en Pro Lite lors de la finale du vendredi soir, à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud.
Pour une deuxième fois en autant de rendez-vous, le Chicoutimien Jordan Lebel (Boss Racing) a remporté l’or en Pro Lite lors de la finale du vendredi soir, à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud.

Snocross: deux podiums pour Francis Pelletier et l’or pour Jordan Lebel

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Les deux pilotes du Saguenay-Lac-Saint-Jean étaient en feu en fin de semaine, dans le cadre de la 5e étape du circuit national américain de snocross tenue à Sioux Falls dans le Dakota du Sud. Grâce à ses deux podiums du week-end en finale et ses bons résultats en qualifications, le Jeannois Francis Pelletier a poursuivi sa remontée au classement général et occupe actuellement le 3e rang dans la catégorie Pro. De son côté, le Chicoutimien Jordan Lebel a connu un vendredi parfait pour récolter encore une fois l’or en Pro Lite.

Joint dimanche, Francis Pelletier, de l’équipe Warnert Racing, a avoué avoir connu une fin de semaine de rêve, alors qu’il s’est retrouvé dans le top-3 à cinq reprises sur une possibilité de six. Vendredi, le natif de Normandin, maintenant installé à Saint-Félicien, a connu l’une de ses meilleures soirées, terminant 2e de la première vague de qualification et 1er de la seconde. En finale, il a remporté la médaille d’argent. Samedi, il a remis ça avec une 5e place lors de la première course de qualification et 3e à la seconde. En finale, il a mis la main sur la médaille de bronze.

Bien qu’il n’a pas de visée en termes de classement pour cette première saison chez les pros, Francis Pelletier semble avoir pris son erre d’aller sur le circuit. « Je m’entraîne tellement et je fais tellement tout ce que je pense qu’il faut que je fasse que ça paye. Je suis donc très content parce que ce n’était pas des résultats qui pouvaient être prédits d’avance. Faut faire sa place », a-t-il commenté.

Francis Pelletier a pu célébrer sa médaille d’argent de vendredi en compagnie des membres de son équipe Warnert Racing.

Le championnat n’est pas l’objectif ultime, mais bien plus l’apprentissage dans le plaisir, répète celui qui n’a pas la pression de devoir absolument gagner. « Je veux vraiment faire de belles fins de semaine de course et avoir du fun. Et jusqu’à maintenant, ça marche! »

Malgré ses bons résultats en qualification, la formule du départ inversé en finale ne lui a pas nui. « Comme c’était un départ droit, ç’a mieux été. Samedi, je me suis moins bien qualifié et ça m’a donné une chance, parce que vendredi, j’étais le premier qualifié et donc le dernier à choisir. Par contre, c’est important de faire de bonnes qualifications. Quand tu connais une bonne journée de course, tu ne commences pas à ralentir pour avoir un meilleur choix. Tu y vas jusqu’au bout! »

Avec trois étapes au programme de la saison, incluant la grande finale, le Jeannois admet que ses résultats sont au-delà de ses attentes. « Je mentirais si je disais que je ne suis pas content », a-t-il convenu.

Le pilote jeannois de Warnert Racing, Francis Pelletier, a connu une excellente fin de semaine à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud, avec une médaille d’argent et une de bronze en finales de la catégorie Pro. À une exception près, il a également réussi des top-3 en qualifications.

L’or pour Lebel

Pour une deuxième fois de suite, le jeune pilote de 16 ans de l’équipe Boss Racing, Jordan Lebel, a connu un vendredi en or dans la classe Pro Lite. « Vendredi, j’ai terminé premier de chacune de mes deux vagues de qualification et j’ai aussi terminé premier de la finale. Ça allait bien comme on dit », a confirmé le Chicoutimien. Ce dernier avait aussi raflé l’or il y a deux semaines à Fargo, dans le Dakota du Nord, à son retour en piste après un grave accident survenu au début janvier.

Lebel a bien amorcé la journée du samedi avec une première position lors de la première ronde de qualification, mais a dû travailler fort en finale où il a effectué une belle remontée.

« Dans la 2e ronde, j’ai eu un mauvais départ et je suis resté pris derrière les autres, et j’ai fini 5e. En finale, je suis parti 11e et j’ai remonté jusqu’en 4e position, proche du troisième », a-t-il relaté lors d’un entretien téléphonique.

Évidemment, comme il a raté deux étapes, il n’est pas dans la course au championnat. « Je veux juste gagner le plus de ronde possible. Je ne suis pas dans le championnat, mais ce n’est pas quelque chose qui me dérange », assure celui qui cherche plutôt à acquérir de la constance.

Dans deux semaines, ce sera le retour à Elk River, le site où il s’est blessé. Est-il stressé à l’idée d’y retourner? « Non, pas vraiment parce que je sais qu’ils vont changer la piste pour que ce ne soit pas aussi dangereux que la première fois », de conclure le jeune Saguenéen qui passera les deux prochaines semaines à s’entraîner au gym et sur la piste aménagée pour les pilotes.