Jonathan Tremblay (au centre) a remporté la première édition du Skiathlon présentée dimanche au centre Bec-Scie de La Baie. Claude Dalcourt (2e) et Vincent Blais (3e) complètent le podium.

Skiathlon: première réussie au Bec-Scie

Avec près d’une quarantaine de participants pour la toute première édition, les organisateurs du Skiathlon tenu dimanche dans les sentiers du centre Bec-Scie de La Baie sont prêts à récidiver avec une 2e édition l’an prochain.

Coorganisateur du Skiathlon avec Simon Thibault, Dominic Piché est très satisfait de cette première expérience dans la région qui consistait à réaliser un premier parcours de ski de fond en style classique, pour ensuite effectuer la même distance, mais en style patin. L’initiative a été tellement bien accueillie qu’il ne serait pas surpris qu’elle fasse des petits ailleurs au Québec, même s’il y a eu peu d’athlètes de l’extérieur.

«Il y a quelques participants (5-6) du circuit des maîtres qui sont venus et les autres étaient de la région. Mais ça s’explique en partie parce qu’il y a eu une course dans la région la semaine passée avec la Skippet, et une autre la semaine prochaine avec le Tour du mont Valin samedi prochain. Donc, ça leur faisait trois événements consécutifs au Saguenay. Il a fallu qu’ils fassent des choix, estime Dominic Piché de la boutique Vo2.

«Le Skiathlon demeure un concept un peu plus inédit, mais les gens qui y ont participé sont vraiment tombés en amour avec ça. Le concept a fait l’unanimité autant chez les jeunes que les maîtres. Tout le monde était satisfait», assure-t-il.

Ce dernier mentionne qu’il y aura certainement de petites améliorations à apporter au niveau de la zone de transition des skis, laquelle était située un peu plus loin que le plateau de départ. «On veut la rapprocher pour que ce soit aussi plus facile pour les spectateurs (de voir les changements d’équipement).»

La météo était favorable pour attirer participants et spectateurs. «Il n’y a que pour le fartage que ç’a été plus compliqué parce qu’autour ou en haut de zéro, c’est problématique, le matin, de trouver la bonne recette de fartage pour le classique et pour la glisse du pas de patin.»

Rappelons que le skiathlon consiste à parcourir la première moitié d’une distance en style classique, puis l’autre moitié au pas de patin.