Au volant de son véhicule côte à côte, Simon Dubé participera dans quelques jours au premier week-end du Grand Prix de Trois-Rivières.

Simon Dubé au GP3R

Parce qu'il s'est spécialisé en rallye, Simon Dubé n'a jamais eu la chance de vivre le Grand Prix de Trois-Rivières de l'intérieur. Il corrigera le tir dans quelques jours, quand il participera aux activités inscrites à la première fin de semaine de l'événement.
Dans le cadre du week-end Rallycross, six séries animeront le GP3R. Aux voitures du Championnat du monde de Rallycross FIA s'ajouteront les séries AMA Supermoto Cogeco et Formula Drift Canada, le rallycross national du Challenge Extrême Elite, le championnat mondial de RX2 et les Superquads Elka, précise le site internet officiel du Grand Prix. Tout ce beau monde évoluera sur une piste d'asphalte et de terre longue de 1,3 kilomètre et parsemée de sauts.
Simon Dubé se présentera à la ligne de départ des épreuves réservées aux véhicules côte à côte (Challenge Extrême Elite). Ce type de véhicule occupe toute son attention depuis quelques mois et il lui permettra de voir le Grand Prix de Trois-Rivières d'un autre oeil. La course de la fin de semaine ne s'inscrit cependant pas au sein des activités régulières de son circuit.
« J'ai gagné le championnat des cinq rallyes du circuit sanctionné par le CXA, mais Trois-Rivières ne fait pas partie du championnat, explique le pilote de Saguenay. C'est un événement particulier.
« Ce sera agréable parce qu'il y aura beaucoup de monde. Ça donnera une bonne visibilité aux séries présentes. J'ai hâte de voir comment ça va se dérouler sur ce circuit. Nous partirons six en même temps sur la piste. Elle a été aménagée autour et à l'intérieur de l'hippodrome de Trois-Rivières.
« Je n'ai jamais eu la chance de participer au Grand Prix de Trois-Rivières. Je suis un gars de rallye. J'ai déjà roulé sur des circuits routiers, mais le côte à côte me donne l'occasion de faire autre chose. En plus, mon commanditaire est un gars de Trois-Rivières. Ce sera aussi intéressant pour ça. Je n'ai pas vraiment d'attente. Je ne sais pas trop à quoi m'attendre parce que je ne sais pas comment le véhicule se comportera sur la terre battue. Je ne le sais pas, mais je vais là-bas pour rouler au maximum. Ça va être spécial. »
À Trois-Rivières, Simon Dubé portera de nouveau les couleurs de la formation Élitech Sport Évasion et Paillé Automobile, aux côtés de Marc-Antoine Camirand. Les Québécois auront aussi un coéquipier bien spécial pour l'occasion.
« Nick Hamilton, qui est le demi-frère de Lewis Hamilton, fera partie de l'équipe, indique Simon Dubé. Nick Hamilton est atteint de paralysie cérébrale. Il fait beaucoup de jeux en ligne et il fait très bien. Comme le véhicule côte à côte n'a pas de vitesse, mon commanditaire a décidé de l'approcher pour faire partie de notre équipe. Ce sera sa première expérience.
« En côte à côte, il y aura quand même de bonnes pointures avec de bonnes machines. Par exemple, nous roulerons contre Andrew Ranger. Il y aura sûrement dix ou douze véhicules. Je ne sais pas comment ils vont tout arranger pour les départs. Les courses devraient durer de quatre à six tours. »
Simon Dubé se présentera à Trois-Rivières jeudi. La journée de samedi sera consacrée aux entraînements et aux épreuves de qualification. Les demi-finales et finales seront présentées le lendemain.