La septième tête de série du Challenger Banque Nationale de Saguenay, Bianca Andreescu (ci-haut), a concédé la manche initiale de son match quart de finale contre la Néerlandaise Richel Hogenkemp, troisième favorite, avant de remporter les deux suivante pour accéder à la demi-finale en simple samedi.

Sebov et Andreescu dans le carré d’as

Pour une troisième fois dans l’histoire du Challenger Banque Nationale de Saguenay, deux Canadiennes se retrouvent dans le carré d’as du tournoi de tennis féminin présenté au Club de tennis intérieur Saguenay. Les Ontariennes Bianca Andreescu [7] et Katherine Sebov ont en effet assuré leur place en demi-finales après avoir disputé un match aux antipodes.

Andreescu a dû trimer dur en quart de finale pour parvenir à vaincre la Néerlandaise et troisième tête de série, Richel Hogenkemp (160e mondiale). L’athlète de 18 ans a bataillé ferme en première manche avant de s’incliner 4-6 devant son adversaire qui a réussi à la briser à deux reprises. Incommodée par des douleurs au dos, Andreescu a eu recours à un traitement du physio qui lui a fait le plus grand bien. La finaliste de l’édition 2016 a ensuite joué de l’excellent tennis, variant ses coups et s’imposant avec aplomb sur sa rivale qui en a un peu perdu son sang froid. Brisée sur son service et tirant de l’arrière 3-1, Hogenkemp a manifesté ouvertement sa mauvaise humeur, ce qui lui a valu un premier avertissement. Incapable de contrecarrer Andreescu qui filait allégrement vers une avance de 5-2, la Néerlandaise, excédée, a émis à haute voix des propos jugés grossiers par l’arbitre et a écopé d’une pénalité d’un point.

Hogenkemp a ensuite réussi à réduire l’écart à 5-3, mais Andreescu s’est empressée de clore la deuxième manche. L’Ontarienne a aussi eu droit à un avertissement de l’arbitre en chef après avoir ébréché sa raquette dans un geste de colère.

Lors de la manche décisive, la Néerlandaise a remporté le premier jeu, mais la Canadienne avait le vent dans les voiles et a remporté les six jeux suivant pour confirmer sa victoire.

La Torontoise Katherine Sebov (photo du haut) a été expéditive en quart de finale, s’imposant en deux manches de 6-1 face à la première tête de série, l’Ukrainienne Kateryna Kozlova (photo du bas).

En entrevue, l’athlète de Mississauga était satisfaite d’avoir réussi à imposer son rythme à sa rivale plutôt que l’inverse. «Je crois que j’ai perdu la première manche parce que je n’ai pas été en mesure de saisir mes chances de bris. Mais dans les deux manches suivantes, j’estime que j’ai su élever mon niveau de jeu lors des points importants et changer le rythme du match pour éviter qu’elle ne prenne son erre d’aller.»

À son avis, le traitement du physiothérapeute a été l’élément clé du match. «J’avais mal au dos et son intervention m’a fait du bien, de sorte que j’ai pu augmenter le momentum», assure celle qui affrontera en demi-finale une autre Néerlandaise, Quirine Lemoine, tombeuse de la jeune Canadienne Jada Bui en deux manches de 6-1 au 2e tour.

La septième tête de série du Challenger Banque Nationale de Saguenay, Bianca Andreescu (ci-haut), a concédé la manche initiale de son match quart de finale contre la Néerlandaise Richel Hogenkemp, troisième favorite, avant de remporter les deux suivantes pour accéder à la demi-finale en simple samedi.

Sebov dominante

De son côté, Katherine Sebov avait un beau défi à relever en quart de finale, alors qu’elle affrontait la première tête de série du tournoi, l’Ukrainienne Kateryna Kozlova, 106e raquette mondiale. La Torontoise de 19 ans s’était préparée à une dure bataille, mais voilà qu’elle a aisément remporté la première manche 6-1. Elle s’attendait à ce que sa rivale rebondisse durant la deuxième, mais encore une fois, elle s’est montrée intraitable pour clore le débat en moins d’une heure, en s’imposant à nouveau 6-1, au grand plaisir de la foule.

En entrevue, la longiligne athlète avoue qu’elle s’«était préparée à devoir trimer dur puisqu’elle était la favorite du tournoi et que je sais qu’elle est une excellente joueuse. Par contre, je ne peux pas dire que je suis surprise de m’être imposée de cette façon. Je sais ce dont je suis capable et j’ai juste joué mon meilleur tennis aujourd’hui», analyse-t-elle, sans aucune prétention.

Une victoire aussi convaincante est-elle de bon augure pour la demi-finale? «(Samedi), c’est un autre match contre une joueuse différente. On ne sait pas ce qui peut arriver, mais je suis définitivement sur une bonne lancée», estime celle qui affrontera la jeune sensation de 15 ans, l’Ukrainienne Dasha Lopatetskaya. Issue des qualifications, l’étonnante adolescente de 1m80 a montré la sortie à la 6e favorite du tournoi, la Française Jessika Ponchet (229e), vendredi, en deux manches de 7-5, 6-4.

+

EN BREF

• Après sa victoire en quart de finale, la Torontoise Katherine Sebov a pris part à la demi-finale du double avec sa partenaire, la Bulgare Elitsa Kostova. Pour la Canadienne, disputer deux matchs importants en quelques heures peut paraître difficile, mais pas quand on aime ce que l’on fait, assure-t-elle. Malgré sa passion pour son sport, la jeune femme n’a pas été en mesure d’accéder à la finale. Sebov et Kostova se sont inclinées en deux manches devant les troisièmes favorites, Tara Moore (GBR) et Conny Perrin (SUI)...

• Il faut remonter à 2010 pour retrouver deux Canadiennes en demi-finales. Cette année-là, la favorite, Rebecca Marino, et la 8e tête de série, Heidi El Tabakh, s’étaient hissées dans le carré d’as. Marino avait même été couronnée reine de cette 5e édition. Auparavant, en 2006, Valérie Tétreault et Heidi El Tabakh s’étaient affrontées en demi-finale de la toute première édition du tournoi. Tétreault avait vaincu El Tabakh avant de tomber aux mains de l’Allemande Angelique Kerber qui a, depuis, atteint les sommets du classement mondial...

• Autre anecdote savoureuse concernant les chips: la saveur au ketchup est très prisée par les joueuses des autres pays. L’une d’entre elles a même demandé si elle pouvait en rapporter deux sacs, l’un pour elle et l’autre pour son amoureux qui raffole des croustilles au ketchup, une saveur malheureusement non disponible dans son coin de pays...

+

HORAIRE

Samedi

Demi-finales

À compter de 12h30

Katherine Sebov (CAN) vs Dasha Lopatetskaya (UKR)

Suivra

Bianca Andreescu (CAN) [7] vs Quirine Lemoine (NED)

Suivra

Finale du double

Sharon Fichman (CAN)/Maria Sanchez (USA) vs Tara Moore (GBR)/Conny Perrin (SUI) [3]