Samuel Girard

Samuel Girard se couvre d’or

Les patineurs de vitesse sur courte piste québécois ont conclu leur année 2018 avec une récolte de pas moins de cinq médailles à la Coupe du monde d’Almaty, au Kazakhstan. Et c’est la fierté de Ferland-et-Boilleau, Samuel Girard, qui a parti le bal en remportant la médaille d’or au 500 mètres devant le Hongrois Shaoang Liu et le Kazakh Abzal Azhgaliyev. Girard a également gagné l’or au relais mixte et l’argent au relais masculin.

Avec un chrono de 40,661 secondes, Samuel Girard a conclu en première place, position qu’il a occupée du début à la fin de sa course. Le Ferboillien a raflé l’or sur cette distance à chacune des quatre dernières saisons de la Coupe du monde.

« Ça fait du bien de renouer avec le podium. Dans les premières Coupes du monde, nous n’avions pas eu les résultats que nous voulions, mais nous avons travaillé sur nos lacunes et nous sommes revenus en force cette fin de semaine, autant moi que toute l’équipe », a commenté le champion olympique du 1000 m à Sportcom.

« Je ne ressentais pas vraiment de pression pour gagner une première médaille cette saison. Je prends la saison comme une base pour les quatre prochaines qui s’en viennent, donc ce n’est pas un focus important pour moi. C’est sûr que quand tu gagnes, ça prouve que ce que tu travailles fonctionne, alors il n’y a que du positif à en tirer. »

Kim Boutin, qui en est à sa première Coupe du monde de la saison, a suivi et a mis la main sur la médaille de bronze au 1500 mètres. La médaillée d’argent du 1000 mètres de samedi a fait un temps de 2mn28,476, ce qui l’a placée derrière la Coréenne Min Jeong Choi (2mn28,264) et la Néerlandaise Suzanne Schulting (2mn28,320).

Médailles aux relais

Boutin et Girard ont par la suite fait équipe ensemble, en compagnie de Cédrik Blais et d’Alyson Charles, en finale du relais mixte, une nouvelle épreuve internationale cette saison qui fera ses débuts olympiques aux Jeux de 2022 à Pékin. Le quatuor a mis la main sur la première médaille de l’histoire du pays à cette épreuve, de l’or par surcroît, en devançant les équipes coréenne et chinoise en vertu d’un temps de 2mn39,615. La médaille obtenue dimanche est donc de bon augure à ce titre.

Les Canadiens ont patiné en deuxième place pendant une bonne partie de la course, mais un dépassement bien synchronisé de Girard dans le dernier virage a permis à l’équipe d’aller chercher l’or. Pascal Dion, Danaé Blais et Steven Dubois ont rejoint le groupe sur le podium, eux qui ont participé aux rondes précédentes du relais mixte plus tôt cette fin de semaine. Cela a permis au duo frère et sœur de Danaé et Cédrik Blais de remporter une première médaille sur le circuit de la Coupe du monde.

Charles Hamelin a mis la main sur sa première médaille de Coupe du monde de la saison, alors qu’il a patiné avec Girard, Dubois et Dion au sein du relais masculin. À l’occasion d’une course spectaculaire, les Canadiens ont remporté l’argent même s’ils ont été les troisièmes à franchir la ligne d’arrivée, étant donné que les Sud-Coréens ont été pénalisés parce qu’un de leurs patineurs a poussé avec le bras. « L’équipe masculine a fait beaucoup de progrès depuis la première Coupe du monde à Calgary. Notre demi-finale était incroyable et nous allons nous baser là-dessus pour les prochaines compétitions », a ajouté Girard. « On a eu beaucoup de disqualifications au début de la saison, mais ici on en a eu seulement une. Tous les membres de l’équipe ont vraiment bien performé en fin de semaine. »

Relais féminin

Au relais féminin, Kim Boutin, Alyson Charles et Danaé Blais ont fait équipe avec Camille De Serres-Rainville pour permettre au relais féminin de rafler sa deuxième médaille de bronze de la présente saison. Les Canadiennes ont complété la course derrière les Pays-Bas et la Corée du Sud avec un temps de 4mn12,193.

Mentionnons qu’au 1500 m, la Baieriveraine Claudia Gagnon n’a pas été en mesure de se qualifier pour les rondes finales via le repêchage. Elle a conclu au 36e rang du classement final du 1500 m ainsi qu’au 1000 m.