Claudia Gagnon vient de terminer sa deuxième saison sur le circuit de la Coupe du monde.
Claudia Gagnon vient de terminer sa deuxième saison sur le circuit de la Coupe du monde.

Saison enrichissante pour Claudia Gagnon

L’annulation, en raison de l’épidémie de COVID-19, des Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste qui devaient se tenir à Séoul en Corée du Sud, du 13 au 15 mars, a mis un terme prématurément à la saison de la patineuse de La Baie Claudia Gagnon.

L’athlète de 21 ans devait participer à l’épreuve du relais féminin, dans ce qui aurait été sa toute première participation aux Championnats du monde seniors. Elle est déçue de ne pas pouvoir y participer, mais garde espoir que la compétition soit reprise à l’automne.

« J’aurais vraiment aimé participer aux Championnats du monde. Ça coupe la saison assez rapidement, mais on va garder le focus afin que, s’ils sont repris à l’automne, je sois capable de les faire. »

Membre de l’équipe du relais pour quatre des six épreuves de la Coupe du monde cette saison, Gagnon a participé à trois podiums dont une deuxième place de la toute dernière à Dordrecht, aux Pays-Bas. Les récents résultats laissaient présager de bons espoirs en vue des championnats de fin de saison.

« On avait de bonnes chances de faire un bon résultat et de repartir avec une médaille. J’aurais aimé ça voir ce que l’on aurait fait, mais on va se reprendre l’année prochaine et arriver encore plus fortes. »

La jeune patineuse en était à une deuxième saison sur le circuit de la Coupe du monde, une expérience qu’elle a savourée une fois de plus. « J’ai fait un peu moins de compétitions que l’année dernière. C’était une saison différente, mais j’ai encore appris beaucoup et j’ai acquis de l’expérience. »

Elle est satisfaite de sa progression et de ses résultats, notamment à la Coupe du monde de Montréal. « J’étais vraiment contente de faire une finale A à Montréal. J’ai aussi fait des finales B en Europe qui m’ont permis d’avoir des classements un peu plus haut. » Sa finale A à Montréal lui a permis de terminer au cinquième rang au 1500 m.

Gagner en force physique

La saison maintenant terminée, Claudia Gagnon ne compte pas pour autant ménager les efforts afin de s’améliorer en vue de la prochaine saison.

« Je veux être plus forte et maintenir mon rythme plus longtemps. C’est ce que je veux travailler le plus cet été. Le reste, tout ce qui est de la technique et de la tactique, ça vient un peu avec et je veux aussi m’améliorer, mais mon focus va vraiment être sur la force physique. »

Avec cet entraînement, elle souhaite connaître plus de succès la saison prochaine. « J’aimerais aller chercher plus de résultats que cette année et faire plus de finales. Je veux aussi participer à plus de relais avec les filles, mais aussi faire le relais mixte. »