Depuis deux ans, une classique hivernale est aussi tenue à Chicoutimi.

Saint-Ludger-de-Milot: la Classique hivernale, une tradition

Pour une 6e année, le Service incendie de Saint-Ludger-de-Milot présente la Classique hivernale de hockey aujourd'hui.
La petite localité du Lac-Saint-Jean a insufflé cette passion pour le hockey extérieur à plusieurs jeunes. Les équipes sont nombreuses à soumettre leur candidature. D'ailleurs, Chicoutimi propose un concept similaire depuis deux ans. « On le sent, ça devient de plus en plus populaire. Il y a de la magie autour des matchs à l'extérieur. Le plaisir des joueurs est palpable et l'énergie des parents dans les gradins n'est pas comme dans un aréna. Tout le monde a du plaisir », mentionne le responsable Stéphane Maltais.
L'engouement est tellement fort que la demande des équipes pourrait justifier de présenter la classique sur deux jours. « Ça demande beaucoup de planification, car les matchs joués comptent pour la saison régulière. Aussi, pour les pré-novice c'est l'fun, car ils jouent contre des équipes qu'ils n'ont jamais affrontées. »
Stéphane Maltais est fier de son organisation et aimerait avoir une aussi belle visibilité qu'a eue Chicoutimi pour sa classique. « Nous avons reçu le prix coup de coeur de Kino Québec pour l'événement hivernal 2016. C'est une reconnaissance qui démontre la qualité de notre organisation. Il faut que toute la région la découvre ».
L'organisation place du chauffage dans les gradins et sur les bancs des joueurs pour plus de confort. Les parties sont courues. Les assistances tournent de 60 personnes par match et un peu plus en fin de journée.
Cette année encore, huit parties sont au programme. Il y aura des joueurs pré-novice jusqu'à midget. Notons une partie de niveau pee-wee BB entre les Rapides du Lac-Saint-Jean Nord et les Bulldogs de Saint-Félicien. Aussi du midget A avec un affrontement entre les Loups de Dolbeau-Mistassini et les Jeannois d'Alma.
Le premier match aura lieu à 9 h et le dernier à 17 h 45.