Saint-Félicien se mobilise pour soutenir la patineuse de vitesse Marianne Saint-Gelais. Il y a quatre ans, une grande fête avait été organisée pour célébrer ses deux médailles. Une fierté pour ses parents Francine et Gaétan.

Saint-Félicien rend hommage à Marianne

La ville de Saint-Félicien se prépare à soutenir la patineuse de vitesse Marianne Saint-Gelais en vue de sa participation aux Jeux olympiques de Sotchi.
Pour démarrer les activités, une levée symbolique du drapeau olympique aura lieu ce soir, à 18 h 30, devant la marquise de l'hôtel de ville. Les élus invitent toute la population à y participer.
Ce moment marquera le début d'une vague d'encouragement pour la patineuse. En effet, le Service des loisirs, culture et vie communautaire lance un défi sportif aux Félicinois. Chaque citoyen sera invité à faire un décompte de 30 jours en bougeant chaque jour dans le but de prendre conscience de tous les efforts déployés par Marianne Saint-Gelais et les autres athlètes pour atteindre leur objectif.
«Vous pouvez aller prendre une marche entre collègues sur l'heure du dîner, aller patiner au Village Boréal ou sur l'une de nos patinoires extérieures, jouer une partie de ballon chasseur dans la cour d'école, aller chercher le courrier à pied en famille ou aller faire quelques longueurs en piscine», donne en exemple Suzanne Saint-Laurent, directrice du service.
Les gens sont invités à inscrire les sorties actives sur la page Facebook officielle de la Ville ou par courriel à info@ville.stfelicien.qc.ca, afin que Marianne puisse lire les commentaires et «sentir l'énergie positive félicinoise. Profitons de la nouvelle année pour faire partie de cette grande mobilisation sportive, afin de contribuer à être une ville toujours plus sainement active», ajoute-t-elle.
Aussi des chandails à l'image de la patineuse seront en vente ce soir. L'argent servira à aider financièrement la famille de Marianne. Suzanne Saint-Laurent espère que cette initiative va donner une impulsion dans la ville et que d'autres activités seront initiées par d'autres groupes ou personnes.
Lpotvin@lequotidien.com