Mathieu Caron, commissaire de la LHSLF.

Saint-Bruno embarque cet automne dans la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve

Le hockey senior sera de retour à Saint-Bruno ! Le commissaire de la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF), Mathieu Caron, a confirmé qu’une nouvelle concession verra le jour dans la municipalité jeannoise et se joindra au circuit dès la saison 2019-20.

« C’est un plaisir pour moi d’annoncer cette nouvelle (mardi). C’est un dossier que nous travaillions depuis plusieurs semaines. Je suis donc très fier que nous ayons pu en venir à une entente. Notre objectif pour 2019-20 était d’avoir cinq équipes », a indiqué le commissaire Caron dans un communiqué. Le grand manitou de la LHSLF n’a pas voulu dévoiler plus d’information quant aux instigateurs du projet brunois, précisant qu’une conférence de presse serait tenue prochainement pour présenter les membres de l’organisation, leurs partenaires et le nom de l’équipe, entre autres.

« Ce sera dévoilé la semaine prochaine ou dans l’autre, et oui, ce sont des gens connus dans le milieu des affaires et du hockey dans le secteur d’Alma », mentionne le président.

Le hockey senior effectuera donc un retour à Saint-Bruno après une absence d’une douzaine d’années. La nouvelle formation se joindra à celles de Saguenay, Dolbeau-Mistassini, Charlevoix et une autre nouvelle concession, celle de Wendake, dans la région de Québec. Il y a aussi la formation de Forestville, en Haute-Côte-Nord, qui prendra une pause en 2019-20 pour être de retour au sein du circuit en 2020-21. Le circuit comptera alors six équipes.

Forestville en pause

La Ligue a accepté d’accorder une année sabbatique à la formation de la Haute-Côte-Nord en raison de la situation qui prévaut. Le gouverneur de la Haute-Côte-Nord, Stephan Gaudreault, a fait cette proposition au commissaire Caron puisqu’il ne pouvait compter sur une relève pour prendre le flambeau. « La dernière année n’a pas été évidente pour lui et il devait consacrer plus de temps à sa vie familiale et professionnelle. Il tient à ce qu’il y ait du hockey senior dans sa région, mais malheureusement, il n’y a pas de relève possible pour la prochaine saison. La saison sabbatique est donc la meilleure solution pour eux afin de revenir en force lors de la saison 2020-21 », relate le commissaire sur le site de la ligue.

Dans le cas de Wendake, Vincent Mongeau et Stéphane Boudrias ont été les instigateurs du projet et ils ont répondu aux exigences de la ligue. En avril dernier, la concession est devenue officiellement membre de la LHSLF. « Ils sont en train de travailler sur leur liste de 50 joueurs et bâtir une équipe compétitive pour la saison prochaine. J’ai su qu’ils risquaient d’avoir de bons joueurs, même des joueurs connus. Ils feront leurs annonces quand les signatures seront faites », ajoute le président en entrevue téléphonique.

Bassin de repêchage

Concernant le recrutement des joueurs, le président Caron explique que les gouverneurs du circuit ont décidé de céder le territoire d’Alma au complet à la future organisation brunoise.

« Auparavant, c’était un territoire de repêchage, car nous n’avions pas vraiment d’équipes dans ce secteur. Pour les aider pour cette première année, comme Forestville prenait une année sabbatique, on leur a prêté la liste de joueurs de Forestville pour débuter. Les joueurs d’Alma qui étaient sur cette liste resteront à Alma pour la saison 2020-21. Pour les autres joueurs, ils retourneront à l’équipe de Forestville lorsque celle-ci sera de retour dans la ligue. »

Dans le redécoupage des territoires de repêchage, Charlevoix pourra dorénavant aller recruter des joueurs des arrondissements de Beauport et de Charlesbourg.

Enfin, les dirigeants de la ligue sont déjà en train de préparer le prochain calendrier, lequel comptera un total de 50 matchs.

« Je peux vous dire qu’on ne chômera pas trop cet été ! », de conclure Mathieu Caron avec entrain.