Le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi, Zachary Lavigne, terminera son stage junior majeur à la fin des séries de la présente saison. Le #61 poursuivra sa carrière sous les couleurs des Patriotes de l’Université de Trois-Rivières dès la prochaine saison.

Zachary Lavigne choisit les Patriotes

Le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi, Zachary Lavigne, poursuivra sa carrière avec les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’an prochain, sous la direction de l’ancien entraîneur des Sags, Marc-Étienne Hubert. Reluqué par plusieurs universités, le joueur de 20 ans a finalement arrêté son choix sur le programme trifluvien.

« J’ai pris ma décision la semaine passée après avoir pesé le pour et le contre et j’en suis venu à la conclusion que Trois-Rivières était la meilleure option pour mon développement et ce que je recherchais, soit une place où je pourrais continuer à me développer après le hockey junior majeur dans le but de pouvoir percer, mais aussi d’avoir un bon plan B par rapport aux études. Et c’est à Trois-Rivières que je retrouvais cela », explique celui qui a fait partie des 18 candidats à l’obtention du trophée Marcel-Robert décerné au joueur qui présente la meilleure combinaison des accomplissements scolaires et sportifs.

Le vétéran de quatre saisons avec les Sags ne tient rien pour acquis et estime que s’il se prépare bien, il devrait connaître un bon camp et obtenir un bon rôle au sein des Patriotes.

Évidemment, s’il reçoit des invitations de clubs professionnels, il tentera sa chance, mais pour l’instant, Trois-Rivières demeure sa prochaine destination. Le natif de Drummondville a aussi tenu compte de la proximité de la résidence familiale, lui dont les parents ont été blessés au cours d’une violente collision au début février. « C’est sûr que ç’a fait partie de ma réflexion et que ç’a influencé. J’ai voulu me rapprocher un peu », convient le #61.

Dernières séries

Zachary Lavigne et Jérémy Groleau ont grandi dans l’organisation des Saguenéens au cours des quatre dernières saisons. « Pour moi, c’est un honneur et une fierté d’avoir pu porter les couleurs des Saguenéens pendant quatre ans et d’avoir été apprécié ici. Je pense que je peux en être fier ! »

Le capitaine Lavigne entend bien savourer chaque moment de ce dernier tour de piste dans l’uniforme des Chicoutimiens. « Je veux juste profiter du moment et essayer de donner tout ce que je peux pour ne pas avoir de regrets », résume-t-il.

Des éloges

Un vent de renouveau marquera la prochaine édition des Patriotes de l’UQTR, avec au moins 11 nouveaux venus. L’entraîneur-chef des Patriotes, Marc-Étienne Hubert, a tenu des propos élogieux quant aux qualités du capitaine des Sags qui l’ont motivé à le recruter. « Zach, je le vois jouer depuis qu’il a 17 ans et j’ai suivi attentivement les séries des Sags. C’est un joueur avec énormément de détermination et de courage, qui peut faire beaucoup de choses sur la patinoire. Il possède un sens du jeu largement supérieur à la moyenne et c’est un spécialiste des désavantages numériques. C’est aussi un gars qui joue avec du caractère et qui est un leader. Ça te prend des joueurs comme ça pour former une équipe gagnante. Pour moi, Lavigne était donc un incontournable », assure le pilote des Trifluviens en entrevue téléphonique.

L’entraîneur-chef des Patriotes a recruté d’autres leaders du circuit Courteau, dont Antoine Girard (ancien capitaine à Baie-Comeau), Simon Lafrance (Victoriaville) et Étienne Verrette (Québec). Car Marc-Étienne Hébert souhaite recréer les conditions gagnantes de 2016, alors que les Patriotes avaient terminé premiers au Canada. Cette cuvée exceptionnelle comptait d’ailleurs un ancien Sag en Guillaume Asselin.

« C’est important pour nous de recruter de bons joueurs, mais c’est aussi très important d’avoir de bons individus et de bons coéquipiers », a-t-il conclu.