Zachary Lavigne roule à plein régime depuis son retour de blessure. En 21 rencontres, il affiche une récolte de 20 points, dont dix buts.

Zachary Lavigne à Chicoutimi pour y rester

Zachary Lavigne pourra dormir sur ses deux oreilles lors de la prochaine période des transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L’attaquant des Sags de 19 ans, qui connaît sa meilleure saison en carrière, demeurera à Chicoutimi

«Il va finir l’année ici et sera là comme 20 ans l’année prochaine», a tranché l’entraîneur-chef et directeur général Yanick Jean mercredi, à cinq jours de l’ouverture de la période des transactions. Si Lavigne est un intouchable, c’est principalement parce qu’il incarne parfaitement les valeurs de l’organisation avec notamment son implication dans le jeu défensif, son caractère et son éthique de travail. «C’est un leader, de noter le pilote des Bleus. Il a encore beaucoup à amener à notre organisation.»

Reconnu d’abord et avant tout pour sa contribution dans des situations défensives, le choix de 4e ronde au repêchage de 2015 fait sa part plus que jamais offensivement avec 20 points, sa meilleure récolte en carrière, dont dix buts en 21 rencontres. Il est particulièrement efficace depuis son retour au jeu après avoir soigné une fracture de la mâchoire. Il a amassé au moins un point à dix de ses 11 dernières rencontres, dont les cinq dernières. 

«À force de faire les choses de la bonne manière, il met des points au tableau», de faire valoir Yanick Jean qui n’est pas surpris de cette éclosion. «Quand on lui donne un rôle, il montre de la persévérance. Sinon, tu ne t’améliores pas. Quand Mike Fisher et Antoine Vermette on débuté dans la Ligue nationale, ils n’évoluaient pas sur les deux premiers trios de leur équipe. Lavigne est un parfait exemple dans le junior.»

«Je prends confiance de match en match, d’indiquer le principal intéressé, qui a raté l’entraînement d’hier en raison d’un virus, ce qui ne l’empêchera pas d’être à son poste pour les deux matchs du week-end, à Gatineau et Shawinigan. 

«J’ai tout le temps su que j’étais capable de produire dans le junior. Les autres années, je savais qu’il n’y avait pas de place sur un trio offensif. J’avais donc un rôle plus défensif et je l’ai accepté. Cette saison, j’ai vu que j’avais l’opportunité de changer un peu de rôle, mais tout en gardant comme force l’aspect défensif. J’ai pu prendre confiance là-dedans et c’est ce qui arrive en ce moment», de souligner Zachary Lavigne, qui a été très heureux d’apprendre de la bouche de son entraîneur dernièrement qu’il était avec les Sags pour y rester. 

«J’ai tout le temps donné mon 100% pour l’équipe et c’est le fun que je sois remercié de cette manière. C’est une belle marque de confiance», d’estimer le numéro 61. 

Pointes de plume

• Le gardien chicoutimien Olivier Rodrigue et l’attaquant russe des Sags Vladislav Kotkov font partie d’une excellente délégation de 15 joueurs de la LHJMQ qui participeront au match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey, en janvier. Parlant de Kotkov, il a marqué deux fois lors des deux premiers matchs de la Russie au Défi mondial junior A, deux victoires...

• Victime d’un surplus d’ailiers droits, Alexis Gaboury-Potvin a été retourné à la maison mercredi. L’entraîneur-chef Yanick Jean tentera de lui trouver une place lors des prochaines semaines. L’attaquant de 18 ans affiche une récolte de six points en 28 rencontres...

• L’année 2017 sera celle des honneurs pour Marc Denis. Après l’annonce de son intronisation au Temple de la renommée de la LHJMQ en avril, l’ancien gardien des Sags sera honoré le 21 janvier prochain par son équipe midget AAA, les Estacades de Trois-Rivières. L’organisation trifluvienne souligne cette saison son 25e anniversaire. Le chandail de Marc Denis, qui a défendu les couleurs des Estacades lors de la saison 1993-94, sera retiré en même temps que ceux de Steve Bégin et Phillip Danault...

• Samuel Harvey a été parfait sur 11 tirs dans un revers de 3-0 de la formation canadienne sur les étoiles universitaires, au camp d’évaluation d’Équipe Canada junior. Le gardien almatois s’est amené à la mi-match en relève à Michael DiPietro alors que le pointage était 1-0. Les étoiles universitaires ont marqué deux fois en fin de rencontre dans un filet désert. Harvey a cependant été déjoué trois fois en cinq tirs lors d’une séance de tirs de barrage. Les quatre gardiens ont vu de l’action dans la rencontre, ce qui devrait encore être le cas ce soir dans le deuxième et dernier match préparatoire...