L’entraîneur des Saguenéens, Yanick Jean, s’attend à une dure bataille contre l’Océanic de Rimouski.

Yanick Jean mise sur la confiance contre l'Océanic

Avec sept victoires consécutives en fin de saison et un dossier de quatre victoires et deux revers contre l’Océanic de Rimouski, les Saguenéens de Chicoutimi peuvent aborder la première ronde des séries avec confiance. Mais, comme se plaît à le répéter l’entraîneur-chef Yanick Jean, c’est une nouvelle saison qui commence. Il faudra donc que sa jeune équipe évite de se laisser emporter par la fébrilité et l’indiscipline.

videmment, le pilote des Bleus s’attend à une dure bataille contre les Rimouskois. « C’est sûr que ce sera une série difficile. Rimouski est le 5e meilleur club de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ils ont connu une très bonne saison, ils ont de bons joueurs et depuis le repêchage de l’an dernier, ils ont ajouté sept joueurs de 19-20 ans à leur alignement. C’est donc une formation redoutable. C’est une très très bonne formation au sein du circuit », fait-il valoir en entrevue.

« Pour notre part, on va se concentrer sur nous, sur ce qu’on peut bien faire. On a eu une bonne saison. Même si on a une bonne fiche contre eux, c’est une nouvelle saison qui commence vendredi. On est conscients que ce ne sera pas pareil dans les séries éliminatoires. Notre équipe est prête, mais c’est nouveau pour plusieurs. On les prépare ensemble et ils ont tous hâte. C’est un privilège de jouer en séries et c’est comme ça qu’il faut le voir. Maintenant, il faut aller chercher de l’expérience et essayer d’être le plus prêt possible. On a de jeunes joueurs et il faut se concentrer pour faire en sorte que nos joueurs restent dans le moment présent et qu’on y aille un match à la fois. »

Tissés serré

Selon Yanick Jean, la chimie qui règne au sein de l’équipe fait partie de leurs atouts. « On veut être capable de traverser les moments plus difficiles ensemble et se serrer les coudes. Tout au long de la saison, on a travaillé là-dessus. On veut bien réagir lorsque surviendront des moments difficiles », souligne-t-il.

À cet égard, les Saguenéens ont eu leur lot d’épreuve cette saison, dont la perte de leur général à la défense, le vétéran Jérémy Groleau. « On a traversé plusieurs moments difficiles durant la saison en raison des blessures. On se rappelle qu’en novembre, il nous manquait sept joueurs, dont six attaquants. Et dans les dernières semaines, on a joué alors qu’il nous manquait cinq attaquants. Heureusement, d’autres ont pris du millage. Ainsi, lorsque nous aurons besoin de faire appel à notre profondeur, on espère être capable de bien réagir. »

À toute chose malheur est bon, dit l’adage, et l’absence du pilier défensif Jérémy Groleau aura permis aux plus jeunes de prendre une expérience qui leur sera précieuse en séries. L’entraîneur-chef a d’ailleurs levé son chapeau à la brigade défensive qui a su prendre la relève avec efficacité en l’absence du vétéran #77, au cours des dernières semaines. « Ils ont très très bien fait ça. Ils se sont partagé le temps de glace élevé de Groleau et ils ont bien joué. Ils ont bien géré les moments cruciaux, les situations corsées et c’est tout à leur honneur. »

+

POINTES DE PLUME

• Absent du jeu depuis le 24 février, le défenseur Jérémy Groleau était visiblement heureux d’être de retour à l’entraînement sur glace depuis lundi. « Ça fait du bien d’être de retour », s’est-il exclamé mardi matin en sautant sur la patinoire avec entrain...

• De retour sur glace lui aussi depuis lundi, Justin Ducharme s’est entraîné en solitaire avec le chandail jaune, mardi matin...

• Outre Groleau et Ducharme, le Dolmissois Jérémy Fortin était aussi sur la liste des blessés et il a recommencé à patiner. Yanick Jean a laissé entendre qu’ils pourraient être de retour au jeu en fin de semaine. Il reste encore deux entraînements au programme, ce qui permettra d’évaluer leur état de santé...

• Les travaux entourant l’installation des logos de la coupe du président se sont amorcés mardi soir...

• Les Saguenéens s’entraîneront sur la glace du pavillon de l’Agriculture, mercredi et jeudi, avant de plier bagages pour Rimouski jeudi après-midi...

• Un rappel pour les détenteurs de billets de saison qui ont jusqu’à mercredi 16h, pour acheter leurs billets de série. Pour les autres partisans, les billets à l’unité seront en vente à compter de 9h jeudi...