Yanick Jean

Yanick Jean à deux gains d'un 400e en carrière

Entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean atteindra bientôt un plateau personnel important. Même s’il devra patienter après Noël après la défaite de vendredi à Gatineau, il n’est qu’à deux victoires de la barre des 400 en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le principal intéressé ne fait pas un gros plat de cette statistique, lui qui est installé au 9e rang de l’histoire. Il est toutefois deuxième chez les entraîneurs actifs. Richard Martel est loin devant au sommet avec 589 victoires. « Mario Durocher à Val-d’Or va bientôt en avoir 500. C’est un plateau, un chiffre rond », a mis en contexte Yanick Jean jeudi, la veille du match à Gatineau. 

« Ça me dit simplement que je suis plus vieux », ajoute-t-il en riant. 

Le Chicoutimien a dirigé vendredi un 786e match en carrière, ayant également dirigé trois saisons à l’Île-du-Prince Édouard et les Tigres de Victoriaville pendant près de sept ans. Coup du sort, il s’agissait également de son 200e match derrière le banc des Sags. Depuis son arrivée à la barre de la formation chicoutimienne en novembre 2014, il a jusqu’ici remporté 97 victoires. 

« C’est surtout le genre de choses que tu regardes une fois que tu as fini ta carrière. Quand tu es dedans, tu n’as pas le temps de t’arrêter à ça. Si tu le fais, tu t’endors », expose le pilote des Bleus.