Avant de se rendre au camp des Predators, Frédéric Allard a été convié par les dirigeants de l’organisation à un colloque à Washington regroupant quelques espoirs de chaque organisation de la Ligue nationale.

Visite éclair de Frédéric Allard

Il n’y a pas que les jumeaux Klima qui ont effectué une petite visite au Saguenay avant d’entamer leur prochaine saison professionnelle. Le défenseur Frédéric Allard a fait un passage éclair, mardi.

Le défenseur de l’organisation des Predators de Nashville en a profité pour visiter sa famille de pension et assister au match préparatoire face au Drakkar de Baie-Comeau. Il n’a pas mis l’entraînement de côté pour autant, sautant sur la patinoire avec les deux frères en matinée. « C’était pas mal mon seul congé de l’été », de mentionner Frédéric Allard qui retournait dès le lendemain à Montréal. Avant de se rendre à Nashville, il a été convoqué en début de semaine prochaine par les dirigeants des Predators à Washington pour une rencontre regroupant quelques espoirs de chaque formation de la Ligue nationale de hockey. Sur place, différentes conférences seront offertes sur plusieurs aspects de la vie de hockeyeur professionnel.

Avant de se rendre au camp des Predators, Frédéric Allard a été convié par les dirigeants de l’organisation à un colloque à Washington regroupant quelques espoirs de chaque organisation de la Ligue nationale.

La saison dernière, après trois matchs dans la ECHL en début de saison, Frédéric Allard a été rappelé dans la Ligue américaine par les Admirals de Milwaukee et n’a plus regardé derrière. Il a finalement disputé 55 rencontres, amassant 24 points en plus d’afficher un différentiel très respectable de -1. « Je vais arriver au camp avec la même mentalité que l’an dernier et ce sera de faire ma place. Je veux continuer de démontrer pourquoi j’ai été repêché et j’ai joué dans la Ligue américaine l’an dernier. Je vais être un vétéran et je vais travailler fort pour garder ma place. Je vais toutefois arriver avec une plus grande confiance comme je vais déjà connaître les gars et les rouages de l’équipe », fait valoir le choix de 3e ronde en 2016.

« Tu as tout le temps un poste à garder. Il n’y a que huit défenseurs », rappelle Frédéric Allard, qui célébrera son 21e anniversaire à la fin du mois de décembre.

Lors des dernières séries éliminatoires, le joueur natif de Québec a vécu l’ambiance des séries éliminatoires de la Ligue nationale en tant que « Black aces » avec la formation du Tennessee. Il ne faisait que participer aux séances d’entraînement, mais a tout de même pu voir toute la frénésie dans le vestiaire pendant deux rondes, ce qui l’a bien sûr fait rêver d’y être avant longtemps. « Ce n’est pas à moi de prendre les décisions. Je sais toutefois que quand tu fais les choses de la bonne façon, les bonnes choses arrivent. Je ne veux pas souhaiter de malheur à personne, mais pour être rappelé, je suis conscient qu’il devra survenir une blessure. Si ça arrive, je veux leur forcer la main et qu’ils n’aient pas le choix de penser à moi », de mentionner Frédéric Allard.

+

POINTES DE PLUMES

• Au lendemain d’une performance plutôt tiède, les joueurs ont sué à grosses gouttes, jeudi avant-midi, sur la glace du Centre Georges-Vézina. Les batailles à un contre un ont animé la grande majorité des 90 minutes de l’entraînement. « Il y a beaucoup plus de positif à sortir de l’entraînement que pendant le match de mercredi, a lancé Yanick Jean. Il faut mettre nos bottes de travail et il ne faut pas juste regarder la vie avec nos lunettes roses. On va être une bonne équipe si on travaille pour vrai, en se basant sur nos valeurs »... 

• Les Saguenéens disputent un quatrième match en six soirs, vendredi, face aux Tigres de Victoriaville. La rencontre sera présentée à l’aréna de Daveluyville, à une trentaine de kilomètres de Victoriaville. Pour certaines recrues, il s’agira de leur dernière occasion de se faire valoir, avant les dernières coupures d’ici la fin du week-end. Une liste pouvant aller jusqu’à 24 joueurs doit être remise lundi. Pour le moment, 27 joueurs sont toujours présents au camp...

• Ève Gascon marquera l’histoire de la Ligue de hockey midget AAA. La gardienne de but de 15 ans a été confirmée dans l’alignement du Phénix du Collège Esther-Blondin, jeudi. En 130 minutes d’action réparties sur cinq rencontres préparatoires, Gascon a alloué neuf buts. Il deviendra donc la première gardienne de but de l’histoire du circuit midget AAA...