En prolongation, le tir de Joey Ratelle a dévié devant Alexandre Lagacé pour se retrouver dans le fond du but, ce qui a procuré une victoire de 5-4 aux Sags sur l'Océanic. Dmitry Zhukenov était bien placé devant le filet pour obstruer la vue du cerbère des Rimouskois.

Victoire en prolongation: le 31 décembre sourit aux Saguenéens

Les joueurs des Saguenéens ont le sens du spectacle le 31 décembre. Pour une troisième année, depuis l'instauration de la tradition du dernier jour de l'année, les Chicoutimiens ont toujours savouré la victoire en temps supplémentaire. Le 31 décembre 2016 n'a pas fait exception à cette règle alors qu'ils ont comblé un déficit de deux buts pour l'emporter 5-4 en prolongation devant l'Océanic de Rimouski.
Après avoir mis fin à une disette de neuf matchs sans but, Brendan Hamelin a marqué deux fois face à l'Océanic.
Kelly Klima a inscrit ses deux premiers buts dans l'uniforme des Sags samedi, dont le but égalisateur en troisième période.
Joey Ratelle a joué les héros pendant un avantage numérique à 4 contre 3. Son tir de la pointe a rebondi pour finalement faire bouger les cordages, ce qui a soulevé les 2421 spectateurs qui en ont eu pour leur argent samedi après-midi. 
Les Sags terminent donc l'année 2016 au 9e rang du classement général avec 41 points en 36 parties. En battant coup sur coup les Tigres et l'Océanic en moins de 24 heures, ils ont également sauvé un mois de décembre décevant. «On finit en force pour décoller 2017», a lancé l'entraîneur-chef Yanick Jean, soulignant le surpassement des siens dans son point de presse. L'arrivée des jumeaux Klima et Joey Ratelle a également changé la donne offensivement. 
«Les gars savent qu'on peut gagner même si Nic (Roy) n'est pas là. Avant, c'était mince offensivement quand il n'était pas là», de convenir le pilote des Bleus.
«Il n'y a pas beaucoup de matchs qu'on a gagnés cette saison après avoir perdu par deux buts. Même à 4-2, je sentais que la concentration était la même. Je n'ai pas vu d'épaules baissées sur le banc, de confier Yanick Jean. En arrière du banc, j'avais l'impression que les buts peuvent venir de n'importe qui. Samuel Houde a été très impliqué et a eu quelques chances. J'ai aimé toutes nos lignes.
«(À 4-2) J'avais l'impression qu'on jouait du hockey solide quand même », d'affirmer l'entraîneur-chef, estimant que quelques revirements et une mauvaise pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire ont permis aux visiteurs de prendre du momentum au deuxième engagement. 
Comme la veille, la première période a été très animée avec quatre buts. L'attaque de l'Océanic se résume à un seul nom, Antoine Dufort-Plante qui a marqué deux fois sans aide. Après avoir intercepté une passe de Keenan MacIsaac en territoire offensif, il s'est amené seul devant Xavier Potvin qu'il a déjoué entre les jambes d'une belle feinte. Après deux supériorités numériques infructueuses, l'attaque massive a finalement fait mouche quand Kelly Klima a brisé la glace avec sa nouvelle équipe d'un lancer sur réception imparable. Ce but a donné des ailes aux locaux et quelques secondes plus tard, Brendan Hamelin a intercepté une passe de l'ancien des Sags Artem Maltsev avant de battre Alexandre Lagacé qui a freiné la rondelle avant qu'elle glisse doucement derrière la ligne rouge. Avant la fin de l'engagement, Dufort-Plante a ramené les deux équipes à la case départ quand il a surpris Xavier Potvin d'un tir d'un angle très restreint dans la partie supérieure. 
Dufort-Plante a complété son tour du chapeau en deuxième en avantage numérique en trouvant l'ouverture entre le gardien des Sags et le poteau. La persévérance d'Alex-Olivier Voyer a ensuite permis aux visiteurs de prendre les devants par deux buts et l'énigme d'Alexandre Lagacé semblait impénétrable. À un certain moment, après son blanchissage de mercredi, il avait bloqué 48 des 50 tirs des Sags en deux rencontres. Brendan Hamelin a finalement réussi à le déjouer d'un lancer de loin qui avait des yeux en fin de deuxième. 
Grosse troisième période
Les Sags ont mis beaucoup de pression dès le début des hostilités en troisième et ont finalement été récompensés avec un peu plus de cinq minutes à faire. Le tir parfait de Kelly Klima a d'abord touché le poteau avant de se retrouver dans le fond du but. Dans les dernières minutes, les chances n'ont pas manqué de part et d'autre. 
«Lagacé est en confiance contre nous. Il fallait simplement mettre plus de trafic devant lui. Si tu regardes le deuxième but d'Hamelin, il y avait du trafic et un lancer haut. Le deuxième à Klima, Zhukenov était devant. Encore en prolongation, on avait du trafic », de faire valoir Yanick Jean.
Un juste retour des choses, selon Serge Beausoleil
Mercredi, l'Océanic l'a emporté 7-0 sur les Sags, mais n'a pas mis de points en banque pour avoir aligné un joueur inéligible. Samedi, sans une défaite, les représentants du Bas-Saint-Laurent ont ajouté un point à leur fiche. 
«Il n'y a rien d'ironique là-dedans. C'est un juste retour des choses», a laissé tomber l'entraîneur Serge Beausoleil. 
«Notre gestion de rondelle était déficiente. L'effort était là, mais notre gestion de rondelle et quelques pénalités nous ont coûté cher. C'est ce qui a permis aux Sags de prendre le contrôle du match», d'analyser le meneur de l'Océanic, soulignant du même souffle l'échec avant des locaux. 
«Je n'ai rien à dire sur l'effort. On a travaillé. Quand on commence à jouer est-ouest, ça va moins bien. Ceci dit, c'est l'un de nos bons matchs ici. On a souvent des difficultés», d'admettre Serge Beausoleil qui avait parfaitement raison alors que ses troupiers ont perdu les trois derniers duels face aux Sags au centre Georges-Vézina.
Pointes de plume
- L'attaquant de l'Océanic Daniel Hardie a finalement purgé son match de suspension samedi face aux Sags. Il n'aurait pas dû être en uniforme mercredi dernier, ce qui a mené à une victoire par forfait des Saguenéens. Son match de suspension était donc toujours valide. Samuel Laberge était également suspendu pour une mise en échec sur Dmitry Zhukenov dans la rencontre de mercredi...
- Les Sags seront de retour en action sur la route, le 4 janvier à Gatineau, puis deux jours plus tard à Blainville-Boisbriand. Ils disputeront ensuite trois rencontres au centre Georges-Vézina, les 8, 10 et 13 janvier, face aux Tigres, aux Cataractes et l'Armada...
- La période des transactions prend quant à elle fin le vendredi 6 janvier à midi. Les Sags sont au centre de plusieurs rumeurs, dont une très persistante avec les Foreurs de Val-d'Or...
- Après avoir envoyé le défenseur Simon Bourque aux Sea Dogs de Saint-Jean vendredi, l'Océanic possède maintenant 15 choix dans les cinq premières rondes pour les deux prochains repêchages dont cinq en première ronde. Serge Beausoleil, qui occupe les deux fonctions, dit continuer de regarder les possibilités, mais il dirigera une équipe inexpérimentée après les Fêtes. «On fait jouer nos jeunes. Ils font des erreurs, mais en même temps, avec dix secondes à faire en troisième, on a un 17 ans sur la glace. C'est là-dessus qu'on va faire des apprentissages», d'exprimer Serge Beausoleil, toujours agréable à côtoyer après un match, victoire ou défaite...