Le gardien Alexis Shank a récolté sa 35e victoire de la saison pour s’installer seul au 4e rang de l’histoire des Saguenéens pour le nombre de victoires en une saison.

Victoire des Saguenéens: Shank intraitable

Les Saguenéens de Chicoutimi ont une fois plus pu compter sur leur cerbère Alexis Shank, qui a été fumant dans une victoire de 3 à 1 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, mercredi soir, au centre Georges-Vézina.

La tâche s’annonçait ardue pour la troupe de Yanick Jean. L’entraîneur était privé de plusieurs éléments clés, dont le capitaine Rafaël Harvey-Pinard, de sorte qu’il a dû faire appel à Tristan Fortin de L’Everest de la Côte-du-Sud dans la Ligue junior AAA du Québec. De plus, Jean a utilisé le défenseur Hugo Savinsky à l’attaque. Samuel Houde était aussi de retour, lui qui a raté 19 matchs à la suite d’une blessure au poignet. Malgré ces trois ajouts, la formation des Bleus comptait seulement 11 attaquants et six défenseurs.

Les Sags (42-12-6) ont connu un lent début de match face à l’Armada (31-27-3), qui sont sorti tout en vitesse. Les Bleus se sont ressaisis par la suite, ce qui a plu à l’entraîneur-chef Yanick Jean.

« On a joué à trois lignes, samedi et dimanche. En première, on manquait un peu d’énergie. On s’est battus et on a montré du caractère et c’est là qu’on est allés chercher notre énergie. En deuxième et en troisième, j’ai senti qu’on avait un peu plus de jus », a mentionné Yanick Jean à l’issue de la partie.

Le pilote des Bleus a grandement apprécié le travail de son gardien, Alexis Shank. « Notre gardien a été extraordinaire. On avait besoin de ça dans les circonstances. » Shank a terminé sa soirée avec 38 arrêts.

La première période a été bien tranquille. Deux faits cocasses ont retenu l’attention dans ce premier vingt. À mi-chemin dans la période, le gardien de l’Armada, Émile Samson, a fait une drôle de chute derrière son filet, mais sans conséquence.

La deuxième séquence est survenue dans les derniers instants. Christophe Farmer a écopé d’une pénalité et le sifflet s’est fait entendre tout juste avant la sirène. Les Saguenéens ont retraité aux vestiaires, mais l’Armada a protesté. Après révision, les arbitres ont demandé aux Bleus de ramener des joueurs sur la glace pour les neuf dixièmes de seconde restants.

Cette même pénalité s’est poursuivie en début de deuxième et les visiteurs en ont profité. L’espoir des Hurricanes de la Caroline Luke Henman, a ouvert la marque en déjouant Alexis Shank, qui a connu une bonne première avec 14 arrêts.

Farmer s’est racheté quelques instants plus tard. Le 67 a profité d’un avantage numérique pour ramener les deux équipes à la case départ seulement 125 secondes après le but de l’Armada. Ces deux buts ont été les seuls des 40 premières minutes.

Les unités spéciales ont une fois de plus joué un rôle important en début de troisième. Au moment où Yaroslav Likhachev sortait du banc des pénalités, Félix-Antoine Marcotty a reçu la passe de Farmer et décoché un boulet de canon pour procurer l’avance aux locaux.

Le reste de la rencontre a été l’histoire d’un homme masqué, Alexis Shank. Le Lavallois a multiplié les beaux arrêts pour préserver l’avance des siens et signer une 35e victoire cette saison. Shank a terminé la rencontre avec 38 arrêts, dont 13 en troisième période. Samuel Houde a complété la marque dans un filet désert.

Les Saguenéens auront fort à faire ce week-end avec deux autres matchs. Tout d’abord, ils croiseront le fer avec l’Océanic de Rimouski (36-17-8) samedi, à 16 h, avant de se mesurer au Drakkar de Baie-Comeau (23-26-11) dimanche, à 19 h, dans ce qui sera la reprise du match vintage. Les deux rencontres seront présentées au centre Georges-Vézina de Chicoutimi.

+

POINTES DE PLUME

• Le gardien Alexis Shank a récolté sa 35e victoire de la saison pour s’installer seul au 4e rang de l’histoire des Saguenéens pour le nombre de victoires en une saison, derrière Jean Belisle (36 en 76-77), Éric Fichaud (37 en 93-94) et Daniel Berthiaume (40 en 84-85). C’était également sa 77e en carrière dans l’uniforme bleu, ce qui le place troisième derrière Julio Billia (85) et Félix Potvin (91). Le Lavallois est le meneur cette saison dans la LHJMQ.

• La congestion à l’infirmerie des Sags se poursuit. Le capitaine Rafaël Harvey-Pinard a raté la rencontre de mercredi, mais son absence ne devrait pas se prolonger. Rappelons que les défenseurs Patrick Kyte et Félix-Antoine Drolet sont toujours indisponibles, tout comme les attaquants Dawson Mercer, Xavier Labrecque, Justin Ducharme et Hendrix Lapierre.

• Samuel Houde effectuait son retour au jeu après plus d’un mois sur la touche. L’espoir du Canadien de Montréal a été employé sur la première unité en compagnie de Vladislav Kotkov et Félix Bibeau. L’attaquant de 19 ans jouait également son 200e match dans la LHJMQ. Il a célébré le tout en marquant le 3e but des siens dans un filet désert.

• Hugo Savinsky effectuait lui aussi un retour au jeu. Sa soirée de travail a bien mal commencé alors qu’il a été victime d’un revirement sur sa première présence, ce qui a mené à une punition de son coéquipier. Le défenseur était employé à l’attaque en raison des nombreux blessés.

• Le défenseur Louis Crevier a lui aussi atteint un plateau intéressant en disputant son 100e match dans la LHJMQ, tous dans l’uniforme bleu.

• Le jeune gardien de but de Jonquière Charlie Tremblay a été honoré, en début de rencontre, pour ses succès sur la patinoire et à l’extérieur. Elle a été la toute première lauréate du programme de reconnaissance des Saguenéens. Elle s’est vu remettre une bourse de 500 $ des mains de son homologue chez les Saguenéens, Alexis Shank.

• L’ancien joueur de l’Armada et des Voltigeurs de Drummondville Alec Reid a lui aussi été honoré avant la rencontre. L’attaquant est décédé à 18 ans le 3 mars 2019, des suites d’une crise d’épilepsie.